Free Essay

Analyse Économique de La Crise Sociologique Grecque

In: Social Issues

Submitted By olcram
Words 2985
Pages 12
Analyse sociologique de la crise économique grecque

Par (groupe #8)
Julie Munger
Antoine Lefrançois
Clotilde Carite

Travail présenté à Shereef El Shafi

Date de remise : Lundi 26 septembre 2011
Table des matières

Introduction………………………………………………………………………….…. 3

Contexte………………………………………………………………………………....3

A) Situation présente de la Grèce…………………………………………...3 B) Les différents acteurs……………………………………………….…...3

Analyse………………………………………………………………………………….4

A) Les identités et les ressources de chaque acteur…………………4 B) Les buts et les stratégies des acteurs……………………………..6 C) Les enjeux du cas.………………………………………………..8 a) Enjeux économiques……………………………………………..8 b) Enjeux politiques…………………………………………………8 c) Enjeux symboliques…………………………………………...…9

Conclusion…………………………………………………………………………….…9

Référence………………………………………………………………………………..10

Introduction :

La Banque centrale européenne (BCE), le Fond Monétaire International (FMI) ainsi que l’Etat grec ont pour objectif commun de redresser la situation économique de la Grèce. Cependant la diversité des acteurs (intérêts, buts, identités) entrainent quelques désaccords. On peut se demander, si ces trois grands acteurs vont dans le même sens pour atteindre leur objectif commun. Autrement dit dans quelle mesure leurs désaccords entravent la résolution de cet objectif ? Nous allons dans un premier temps identifier le contexte puis dans un deuxième temps, nous présenterons l’analyse.

Le contexte :

A) Situation présente de la Grèce :

Depuis 2010, la Grèce se retrouve dans une situation économique des plus précaires. En effet, son niveau d’endettement après la crise économique mondiale s’évaluait à près de 120% de son produit intérieur brut. La population grecque se retrouve donc dans une période de grande austérité économique, le taux de chômage total s’élevant à 10%, cette proportion doublant chez les jeunes de 15 à 29 ans. Bref, les difficultés économiques et la colère grandissante de la population rendent nécessaire une intervention rapide et efficace, mais à qui revient cette responsabilité ?

B) Les différents acteurs :

Les principaux acteurs de la crise économique grecque sont le Fonds Monétaire international, Le Banque Centrale européenne et l’état grec. Le Fonds monétaire est un regroupement de 187 états membres qui a été créé pour éviter qu’une crise économique comme celle de 1930 se reproduise. Cet organisme supra étatique assure la stabilité du système financier et du commerce international. La Banque Centrale européenne veille à la régulation de la monnaie européenne, l’Euro, par l’entremise de politiques monétaires. Elle s’assure que les dix-sept pays membres aient un pouvoir d’achat suffisant. La Grèce est l’un de ces pays membres et sa situation économique affecte la valeur de l’Euro.

Analyse :

A) Les identités et les ressources de chaque acteur :

En tant qu’organisme capital de la zone euro, la BCE possède d’importantes ressources (symboliques comme matérielles) utilisables comme instruments de pression sur les pays de l’Union européenne. En effet, c’est à elle de déterminer les politiques économiques de la zone euro, elle a la possibilité de contraindre les pays de l’Union européenne à appliquer des mesures économiques en échange de prêts. Elle a aussi le contrôle de taux directeurs permettant de réguler l’économie. Elle seule peut créer de la monnaie et intervenir sur le marché des changes au sein de la zone euro. L’utilisation de ses ressources entraine l’installation de régulations. A cet effet, la BCE exerce un contrôle sur les pays ayant adopté l’euro. Donc la BCE exerce une régulation de contrôle sur la population grecque. Elle a la capacité de mettre en place des actes juridiques à l’intérieur de la zone euro. De cette régulation émane une identité partagée. Bien que chaque pays de la zone euro possède sa propre identité, ils ont aussi une identité commune, représentée par différentes organisations européenne comme la BCE. Ils partagent des valeurs et une histoire commune. Cependant, rappelons que la BCE est un organe indépendant. Elle ne peut recevoir aucun ordre de l’extérieur. Enfin, à l’aide de ses ressources et des règles qu’elle peut imposer, la BCE fait figure de « gardienne de l’Euro ». Dans le cadre de notre analyse, l’Etat grec va demander une aide économique très importante, en contrepartie, la BCE va lui imposer l’application de mesures très contraignantes.

Le Fonds Monétaire international possède un pouvoir mondial puisqu’il est un regroupe de 187 pays, mais aussi, car il gère une somme d’argent importante. En août 2009, le fonds s’élevait à 383 milliards de dollars EU. Ces ressources, étant donné leur importance, donnent à cet organisme supra étatique de l’influence au niveau international. Lorsque le FMI investit de l’argent et fournit de l’aide à un pays en difficulté, il exige que celui-ci mettre en œuvre une politique économique favorable à la remise sur pied. Ces politiques, appelées programme d’ajustement structurel (PAS), sont controversées. En effet, le programme aide à la remise sur pied de l’économie, mais entraîne des conséquences négatives pour la population locale. Les principales mesures visent à réduire les dépenses gouvernementales dans le domaine public et à favoriser le commerce libéral. Pour obtenir le soutien du FMI, les pays membres doivent garantir l’application de ces mesures visant à améliorer la situation financière et respecter les échéances du Fonds. Dans le cas de la Grèce, cette ressource du Fonds permet d’instaurer une régulation de contrôle sur le pays. En tant qu’état membre, la Grèce n’a pratiquement aucun mot à dire sur le contrôle que le FMI lui impose. Puisque la Grèce n’est pas en situation de pouvoir, elle ne peut donc pas négocier et se retrouve dans l’obligation d’appliquer les différentes mesures proposées par le FMI même si elles entraînent des coûts sociaux élevés ainsi qu’une réduction des mesures publiques.

L’identité d’un Etat se subdivise en deux sous-catégories. On peut d’abord le considérer comme un Etat nation. Même si cette notion est plus symbolique que politico-juridique, elle constitue un outil fort utile quand vient le temps de mobiliser une population pour une cause ou dans un effort collectif nécessaire à l’accomplissement d’un projet. Si le gouvernement grec disposait d’une force d’union assez forte, il serait en mesure de faire du remboursement de la dette public un projet de société, ce qui réduirait de beaucoup l’insatisfaction au sein de la population. Or dans la réalité, le poids des ressources symboliques d’un Etat diminue grandement lorsqu’il y a une situation de crise. D’autre part, un Etat se défini par son identité politique. Dans le cas de la Grèce on parle d’un pouvoir démocratique puisque celui-ci est détenu par la majorité élue par la population. Ayant agi à titre de pionnier dans la création de la démocratie, les Grecs furent les inventeurs du régime parlementaire selon lequel toute décision doit être approuvée par la chambre des représentants, le parlement. L’Etat, indépendamment de l’identité qu’on lui accorde, dispose de ressources bien définies. Au point de vue matériel, on parle principalement des ressources monétaires et infrastructurelles qui permettent la réalisation de projets. Des ressources symboliques telles que l'autorité morale et juridique ainsi que la notoriété viennent s'ajouter aux moyens utiles à l'État dans l'atteinte de ses objectifs.

État Grec
Population Grecque
Banque Centrale Européenne
Fonds Monétaire International
Les régulations de contrôle
État Grec
Population Grecque
Banque Centrale Européenne
Fonds Monétaire International
Les régulations de contrôle

B) Les buts et les stratégies des acteurs :

Le Traité sur l’Union européenne signé en 1992 confie à la BCE le rôle de stabilisation des prix. Ainsi, elle détermine la politique monétaire au sein de la zone euro. D’un point de vue économique, la BCE a comme objectif de maintenir un taux annuel d’inflation autour de 2%. Dans le cas de la Grèce, la BCE impose au gouvernement (en échange d’une aide économique) la mise en place d’un plan d’austérité. Cela entraine notamment une diminution des dépenses, un taux de chômage plus élevé et donc des contestations et des réticences de la part de la population grecque. Au niveau symbolique, la BCE souhaite rétablir la prospérité économique et politique de l’Union européenne afin qu’elle conserve sa place sur la scène mondiale. La BCE mène différentes stratégies pour accomplir ses objectifs. Même si cela n’a pas toujours été le cas dans cette crise, la BCE collabore avec le FMI. Les deux organisations négocient avec l’Etat grec sur les modalités de l’aide économique. Par ailleurs, la BCE et les autres pays de l’Union européenne s’affrontent concernant l’aide à apporter à la Grèce. En effet, la BCE a menacé les Etats européens détruire le système bancaire grec si ils imposent au secteur privé d’aider la Grèce.

Le Fonds Monétaire International grâce à ses mesures et aux conditions qu’il impose à la Grèce obtient du pouvoir politique dans les décisions économiques du pays. Bien qu’il soit critiqué pour son influence et son contrôle sur les pays pauvres, le FMI est souvent la seule issue de secours pour les pays éprouvant de grandes difficultés économiques comme la Grèce. Le but premier du FMI est de réduire la dette, mais cela lui donne aussi certaines opportunités comme celle d’imposer le capitalisme de libre marché. Cependant, dans cet enjeu, le Fonds Monétaire International et la Banque Centrale européenne tentent de travailler conjointement dans la résolution de la crise économique. L’état grec qui a choisi de délaisser certains pouvoirs économiques pour faire partie du FMI ainsi que de l’Union européenne se retrouve dans l’obligation de collaborer avec ces deux organismes supra étatiques.

Pour la Grèce, le but est de redresser la situation de la dette le plus rapidement possible. Or sa possibilité d'intervention directe est limitée par son manque de ressources financières. D'autre part, l'État vise à minimiser les impacts négatifs que d'éventuelles mesures pourraient avoir sur sa population. Des coupures dans les programmes sociaux, par exemple, auraient un effet dévastateur sur la population qui fait déjà vache maigre. Voilà pourquoi, la Grèce fait appel au soutient des organisations supra-étatiques. Par la négociation, le gouvernement espère d'obtenir de l'aide financière de ces grands agrégats économiques. En contrepartie, ces organisations espèrent obtenir des redevances futures sous forme d'intérêts sur leurs prêts et exigent parfois des mesures de restructuration économiques chez les pays ayant emprunté. Ces prêts seraient très utiles au gouvernement grec car il lui permettrait de minimiser la perte de popularité au sein de l'électorat que génèrerait un resserrement du budget de l'État. Il va de soi qu'au travers d'une mission ayant pour but le bien-être de la population grecque, un des buts implicites de tout gouvernement est sa réélection.

C) Les enjeux du cas :

a) Enjeux économiques :

En plus de la prospérité de la Grèce elle-même, la dette met en péril l'équilibre économique de la zone euro. Si la BCE intervient, ce sont les pays membres qui amortiront collectivement la dette d'un seul pays. Quoi qu'admirable dans les faits, une telle décision créerait fort probablement de l'hostilité chez les pays les plus prospères comme la France et l'Allemagne qui porteraient encore le plus grand poids d'un fardeau qui ne leur est pas attribuable. De plus, la mauvaise situation de la Grèce fait déprécier la valeur de l'Euro sur le marché des changes, ce qui constitue un problème qui affecte tous les pays membres de l'Union Européenne. En somme, les pays européens se retrouvent face au dilemme suivant: Venir en aide à la Grèce, ce qui engendrerait des coûts et le mécontentement de certains pays ou laisser la Grèce à elle-même et risquer de subir les répercussions négatives qui en découleraient.

b) Enjeux politiques :

Dans cette situation de crise, il existe divers enjeux politiques. Dans un premier temps, la BCE n’a pas voulu de l’intervention du FMI. Jean-Claude Trichet (président de la BCE) a qualifié la possibilité d’une aide de la part du FMI comme une « humiliation ». Pour la BCE, le FMI ne devait pas intervenir dans la mesure ou cela aurait montré l’incapacité de la BCE et des pays européens à résoudre leurs difficultés. Finalement la BCE et le FMI se sont mis d’accord pour l’intervention du FMI. Précisons que cette aide est sans précédent depuis 1999. De plus, les pays de l’Union européenne ne s’entendent pas tous sur l’aide économique à mettre en place pour la Grèce. Ils ont des intérêts divergents. Ils sont partagés entre deux logiques : celle de l’Etat-nation et celle du régionalisme. Doivent-ils privilégier leurs intérêts particuliers ou l’intérêt de l’Union. Dans cette situation il est difficile de définir quels sont les pays qui doivent intervenir, quels sont les moyens à mettre en place pour atteindre l’objectif premier, améliorer la situation économique de la Grèce.

c) Enjeux symboliques :

L’enjeu symbolique joue un rôle important dans la relation entre les acteurs. Union Européenne est une alliance entre les pays, donc par définition, ceux-ci doivent se soutenir même en situation de crise. Au tout début, la BCE s’opposait à l’intervention du FMI dans la crise grecque et ne voulait pas entendre parler de ses mesures. Selon Jean-Claude Trichet, président de la BCE, la Banque Centrale était l’acteur légitime pour régler la crise, car il n’était pas d’accord que des étrangers viennent régler les problèmes de l’Europe. L’Union Européenne agit dans la crise comme un enjeu symbolique où les différents acteurs ne sentent pas toujours sur leur rôle dans la crise. Aux yeux de la BCE, le FMI n’est pas un acteur légitime pour intervenir cependant, puisqu’il apporte un important soutien financier, celle-ci ne peut se passer de son aide.

Conclusion :

Ainsi, malgré leur diversité, le FMI, la BCE et l’Etat grec mettent en place des négociations afin de trouver un terrain d’entente sur les stratégies à mettre en œuvre et l’issue de la crise grecque. Avec l’importance de leurs ressources le FMI et surtout la BCE sont les seuls capables de préserver la zone euro et d’améliorer la situation économique de la Grèce avec la collaboration celle-ci.

Référence :

* Dupuis, Jean-Pierre (2006), Sociologie de l’entreprise, Boucherville, Gaëtan Morin Editeur, 2e édition. 459/143-144/151/157-158 * The monetary policy of EBC, European Central Bank, 2004. 41/49 * Sophie Amsili, Paris et Berlin veulent couper les aides aux pays indisciplinés. Le Figaro, 17 aout 2011. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/08/17/04016-20110817ARTFIG00418-paris-et-berlin-veulent-couper-les-aides-aux-pays-indisciplines.php * Aide à la Grèce : la BCE s’inquiète d’une intervention du FMI. Lemonde.fr, 25 mars 2010. http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/03/25/aide-a-la-grece-la-bce-s-inquiete-d-une-intervention-du-fmi_1324561_3214.html * Aide à la Grèce : les banques appelées à contribuer, la BCE fait un geste inédit sur les titres grecs, La Tribune.fr, 3 mai 2010. http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20100429trib000503964/aide-a-la-grece-les-banques-appelees-a-contribuer-la-bce-fait-un-geste-inedit-sur-les-titres-grecs.html * Christian Chavagneux, Grèce : la BCE fait obstruction à la démocratie. Owni.fr, 18 juin 2011. http://owni.fr/2011/06/18/bce-obstruction-democratie/ * Actufinance.fr, http://definition.actufinance.fr/banque-centrale-europeenne-bce-167/ * Banque centrale européenne, l’organisation, 1 janvier 2011 http://www.ecb.int/ecb/educational/facts/orga/html/or_012.fr.html * Guillaume Guichard, Le BCE met le prix pour endiguer la crise. Le Figaro, 15 aout 2011. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/08/15/04016-20110815ARTFIG00160-la-bce-met-le-prix-pour-endiguer-la-crise.php * Séroussi, Roland. Les Nouveaux Gendarmes du Monde. Paris : ISC Management. 1994. 208/ 110-122. * Fonds Monétaire International. Le FMI est un clin d’œil. Fonds Monétaire International. 15 septembre 2011. http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/glancef.htm * Ricard, Philippe. FMI en Grèce : Une Intervention Controversée et lourde sens. Le Monde. 2 avril 2010. http://www.lemonde.fr/europe/portfolio/2010/03/26/fmi-en-grece-une-intervention-controversee-et-lourde-de-sens_1324917_3214.html * La Banque Centrale européenne. L’organisation de la Banque Central européenne. La Banque Centrale européenne. 1 janvier 2011. http://www.ecb.int/ecb/educational/facts/orga/html/or_012.fr.html

--------------------------------------------
[ 1 ]. « Greece’s sovereign-debt crisis : Still in a spin », The Economist, 15 avril 2010.
[ 2 ]. Fonds Monétaire International. Le FMI est un clin d’œil. Fonds Monétaire International. 15 septembre 2011. http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/glancef.htm
[ 3 ]. La Banque Centrale européenne. L’organisation de la Banque Central européenne. La Banque Centrale européenne. 1 janvier 2011. http://www.ecb.int/ecb/educational/facts/orga/html/or_012.fr.html
[ 4 ]. Les informations sur les ressources sont tirées du site Wikipédia concernant les missions de la BCE.
[ 5 ]. La BCE a refusé la proposition du FMI qui était de diminuer ses taux directeurs pour aider la Grèce.
[ 6 ]. Dans le cas de la Grèce, la BCE n’a pas l’intention d’utiliser son pouvoir de création monétaire.
[ 7 ]. Pour certains journalistes, la BCE a remis en cause son statut d ‘indépendance en d’imposant comme un « acteur politique engagé ». Cette donnée est tirée d’un article intitulé Grèce : la BCE fait obstruction à la démocratie, écrit par Christian Chavagneux.
[ 8 ]. L’expression « gardienne de l’euro » est reprise dans de nombreux périodiques.
[ 9 ]. Fonds Monétaire International. Le FMI est un clin d’œil. Fonds Monétaire International. 15 septembre 2011. http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/glancef.htm
[ 10 ]. Dupuis, Jean-Pierre. Sociologie de l’entreprise. Montréal : Gaëtan Morin Éditeur. 2e édition. 2007. 459/143-144.
[ 11 ]. Séroussi, Roland. Les Nouveaux Gendarmes du Monde. Paris : ISC Management. 1994. 208/ 110-122.
[ 12 ]. Séroussi, Roland. Les Nouveaux Gendarmes du Monde. Paris : ISC Management. 1994. 208/ 110-122.
[ 13 ]. Cette partie est inspirée de l’article suivant : http://definition.actufinance.fr/banque-centrale-europeenne-bce-167/
[ 14 ]. Cet exemple d’affrontement est tiré d’un site internet : http://owni.fr/2011/06/18/bce-obstruction-democratie/
[ 15 ]. Séroussi, Roland. Les Nouveaux Gendarmes du Monde. Paris : ISC Management. 1994. 208/ 110-122.
[ 16 ]. Nous reprenons ici une remarque du périodique Le Monde dans un article intitulé Aide à la Grèce : la BCE s’inquiète d’une intervention du FMI.
[ 17 ]. Cette remarque est tirée du livre de Jean-Pierre Dupuis, Sociologie de l’entreprise.
[ 18 ]. Ricard, Philippe. FMI en Grèce : Une Intervention Controversée et lourde sens. Le Monde. 2 avril 2010. http://www.lemonde.fr/europe/portfolio/2010/03/26/fmi-en-grece-une-intervention-controversee-et-lourde-de-sens_1324917_3214.html
[ 19 ]. D’après Guillaume Guichard, journaliste du journal Le Figaro.

Similar Documents

Free Essay

Risque Pays Face À La Crise de L'Euro

...Monsieur Debrinsky RISQUE PAYS FACE A LA CRISE EURO Alexandru Badiu Marjory Delpuch Irina Radulescu Sézar Guresci Anis Belkout Mathieu Emanuelli | avril 2012 Contents Risque pays face a la crise euro .................................................................................................................... 3 1. 2. 3. Introduction ...................................................................................................................................... 3 Le risque pays. Concept et évolution ................................................................................................ 4 Les problèmes de la Zone Euro ......................................................................................................... 5 Irlande ........................................................................................................................................................... 7 Italie .............................................................................................................................................................. 9 L’Espagne .................................................................................................................................................... 11 Portugal ....................................................................................................................................................... 13 Grèce ......................................................................

Words: 10269 - Pages: 42

Free Essay

Crise Des Subprimes

...l’avenir Une crise internationale majeure :  25.000 milliards de dollars engloutis dans la débâcle boursière,  1.400 milliards de dollars de pertes dans les bilans bancaires dues aux dépréciations d’actifs,  Un plan de sauvetage du système bancaire de 700 milliards de dollars aux USA (plan Paulson) alors que les créances douteuses s’élèvent à 60 000 milliards de dollars,  Une recapitalisation des banques européennes de l’ordre de 550 milliards d’euros. Des crises financières de plus en plus rapprochées L’élément déclencheur La crise des subprimes est considérée comme l’élément déclencheur de la crise économique. Avec des mécanismes tels que: En 2003/2004 baisse des taux d’intérêts par la FED Distribution agressive de prêts Augmentation des achats immobiliers à crédits Nombreux prêts à risque : « Une maison prend toujours de la valeur » On assure le crédit grâce à l’hypothèque. Ces créances sont transformées en produits financiers. Ces produits financiers sont introduits en bourse et vendus à des investisseurs privés. Pour attirer les investisseurs ces produits sont assurés. En 2006 ralentissement de la croissance du marché immobilier. Les hypothèques ne garantissent plus les emprunts. Les emprunts ne sont plus remboursés Les investisseurs s’affolent Les assurances n’ont pas les fonds pour couvrir les pertes Profitant de taux historiquement bas, des ménages américains dont le profil de......

Words: 1159 - Pages: 5

Free Essay

La Question de L'Utopie

...L’UTOPIE, ANALYSE DU CONCEPT L'UTOPIE 1. ESPACE CLOS ET UNIVERS  La clôture de la perfection : La sécurité par insularité, l'identité contre l'incertitude due à la différence, la volonté de l'agir humain démiurgique constituent le fond du projet rationnel (plan, démographie, répartition de l'espace, carré ou cercle). Amélioration intérieure, extension extérieure commandent sa dynamique (More)  La République universelle : Il y a fusion en une nation unique (les murs protecteurs sont provisoires) : abolition des corps provinciaux pour un intérêt unique à structure administrative parfaite dans sa totalité (Cloots)  Temps futurs et vision sublime : Immobile comme un éternel présent comme arraché à l'histoire mais vouée au progrès comme processus caractérisé par sa nécessité et sa perpétuité, l'utopie est le partage du genre humain (Hugo) 2. UN SYSTEME DE REGLES  Omniprésence de la règle. Elle consiste dans l'amour des lois, la règle de droit (code, prescription, sanction sévère édifiés par des juristes et des légistes) pour faire prévaloir l'intérêt supérieur de la collectivité, sa santé morale, sa prospérité et son bonheur (Guevara) La propriété, unique cause du mal : Tous les crimes sont les variantes de l'avarice et donc de la propriété qui a compromis définitivement l'Age d'or de l' Etat de nature, d'où un modèle de législation conforme à l' Etat de nature et un gouvernement fondé sur l'élection et la rotation qui abolissent la propriété et toute politique qui y prête...

Words: 1453 - Pages: 6

Free Essay

Problematique de La Mobilite Des Cadres En Entreprise

...par l’Etat à diplôme visé. Mémoire de fin d’études 4ème année Promotion 2008 Comment apporter une aide logistique et un support social efficaces aux cadres mobiles ? [pic] Responsable de Stage : Mme Sophie Reullié Audrey Chaix Accenture Tuteur : M. Luc Rozsavolgyi Sommaire Introduction Le phénomène de mondialisation, c'est-à-dire le développement international des activités et la globalisation des marchés amènent les entreprises à devoir aller chercher leurs ressources « là où elles se trouvent ». Par conséquent, les multinationales sont de plus en plus confrontées à la gestion d’une main d’œuvre mobile, à tous les échelons. A mesure que leur activité internationale s’accroît, les entreprises exigent une plus grande flexibilité de leurs employés car les missions à l’international prennent une importance cruciale pour la réussite de projets, de par le transfert de savoir-faire, de qualifications et de connaissances de personnes à « haut potentiel » qu’elles entraînent. Dans ce contexte, l’aide logistique et le support social qu’une entreprise apporte à un cadre envoyé à l’étranger jouent un rôle déterminant dans sa compétitivité. Ce sont en effet eux qui permettent d’assurer le succès d’une affectation à l’étranger et de maintenir ainsi le développement de l’entreprise à l’international. L’objectif de ce mémoire sera d’étudier des solutions que proposent les entreprises pour leurs cadres en situation de mobilité internationale. Pour mener......

Words: 17328 - Pages: 70

Free Essay

Les Pays Cible de La France

...Les pays cibles de la France En quoi le secteur du luxe illustre- t-il les stratégies et les problèmes d'implantation auxquels la France doit faire face à l'international? Plan Introduction……………………………………………………………………………………………………….………p.3 I. La France et le commerce extérieur……………………………….…..………….….p. 3-8 . 1. La Situation générale de la France : sa place dans le commerce internationale a. La France : une puissance exportatrice ………………………………….…….P. 4 b. … avec un fort déficit commercial structurel……………………….…..P.4-5 2. La France dans l’UE & la Triade c. L’Union Européenne………………………………………………………………….P. 5-6 d. La Triade………………………………………………………………………………..…P. 6-7 3. La France et les BRICS e. L’enjeu des BRICS………………………………………………………………..……….P. 7 f. Pourquoi la France n’y présente qu’une faible présence ?...........P.7-8 II. Le luxe : une réussite à la Française ……………………………………………....P.8-12 1. La situation du secteur du luxe et position de la France a. Présentation du secteur………………………………………………………..….P.8-9 b. Opportunités pour la France…………………………………………………..P.9-10 2. La matrice multicritère et ses implications c. La matrice multicritère et le SWOT………………………………………......P.10 d. La chine et l’Inde : deux eldorado pour le luxe français…....P.10-11-12 Conclusion…………………………………………………………………………………………………………………P.12 Annexes (1,2,3)………………………………………………………………………….……………………………P.13-14 ...

Words: 6382 - Pages: 26

Free Essay

La Politique de Diversité Et La Grh

...| La politique de diversité et la GRH | | | | Avril 2013 INTRODUCTION De nos jours, la diversité est devenue un terme de plus en plus populaire dans le domaine de la GRH. Alors qu’auparavant les discriminations reposaient essentiellement sur les différences économiques (bourgeois et prolétaires, riches et pauvres…), aujourd’hui elles se fondent sur des classifications identitaires telles que la couleur de peau, le sexe, la culture… Le concept de diversité poursuit l’idée d’une organisation sans discriminations ni injustices. Beaucoup clament que la diversité est source de performance pour l’entreprise. D’autres défendent l’idée suivante : alors que la diversité est d’abord implémentée dans une optique de suppression de toute forme de discrimination au sein de l’organisation, elle contribuerait au contraire à la consolidation des différences, incitant même certaines minorités à mettre en avant des attributs non observables (l’appartenance religieuse, par exemple). L’objectif de ce travail est donc d’analyser dans quelle mesure ces deux points de vue peuvent être considérés comme ayant une influence réelle sur l’organisation. Est-ce une réelle philosophie intégrée ou une stratégie commerciale ? Concept de diversité Le mot diversité intègre une dualité : * D’une part, les caractéristiques démographiques (origine, nationalité…) et les particularités sociologiques du personnel (sexe, âge, culture, handicap…). La diversité augmente la complexité de......

Words: 5178 - Pages: 21

Free Essay

Hitoire Economique Résumé de La Situation

...en rapport avec la séance précédente et potentielles pr l'examen : Quelles sont les causes profondes de la grande dépression ? (attention à ne pas parler que du Krach boursier) Quel est l'ampleur du désastre ? Qu'est-ce qui permet d'analyser l'ampleur ?(éléments d'analyse : manifestations, chute de la production, des prix, des profits, effondrement du PIB, augmentation du chômage, des faillites,...) Expliquer pourquoi la grande dépression est un crise particulière pa rapport aux cirses précédentes et ultérieures. (reprendre : taux de chômage élevé, première fois qu'on remarque le syst capitliste bloqué) Quelles sont les raisons qui expliquent le décalage conso/production à l'origine de la grande dépression ? (surproduction, plus importante rémunération du capital que du travail, augmentation des inégalités,...) Quelle est la part de responsabilité des USA dans le déclenchement et la prolongation de la grande dépression/crise ? 3. Le krach boursier et le délcenchement de la crise aux USA. Le contexte de l'activité boursière Le délcenchement de la crise De la crise boursière à la crise économique Quelques mots du contexte dans lequel l'activité boursière aux USA se passe : > 3 caractéristiques à retenir Longue période de croissance continue, de dividendes et du cours des actions (gains enregistrés par les industries américaines : liés à la reprise et dvlpmnt des industries de la deuxième révolution industrielle). Cette longue hausse va augmenter la spéculation......

Words: 889 - Pages: 4

Free Essay

Analyse de La Trajectoire Historique de La Monnaie Electronique

...Article « Analyse de la trajectoire historique de la monnaie électronique » Marc Lacoursière Les Cahiers de droit, vol. 48, n° 3, 2007, p. 373-448. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/043936ar DOI: 10.7202/043936ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca Document téléchargé le 30 janvier 2014 01:23 analyse de la trajectoire historique de la monnaie électronique Marc « l a C o u rsiè re Le développement de l’argent et des mécanismes de paiement est d’abord apparu par la création du troc, lequel a engendré la monnaie métallique, qui a donné naissance à la monnaie papier pour être graduellement remplacée par la monnaie électronique. À chacune de ces étapes, le degré d’acceptation de la monnaie est......

Words: 39741 - Pages: 159

Free Essay

Microfinance Et Pauvreté : Quantification de La Relation Sur La Population de Tlemcen

...Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Abou Bekr Belkaїd de Tlemcen Faculté des Sciences Economiques et de Gestion THESE DE DOCTORAT EN SCIENCES ECONOMIQUES Thème Microfinance et Pauvreté : Quantification de la Relation sur la population de Tlemcen Présentée et soutenue publiquement par : Mr. SMAHI Ahmed Sous la direction du : Pr. BENHABIB Abderrezak (U. Tlemcen) JURY Professeur Bendi Abdeslem Professeur Benhabib Abderrezak Professeur Derbal Abdelkader Professeur Ait Ziane Kamel Docteur Maliki Samir B.E Docteur Baba Abdelkader Université de Tlemcen Université de Tlemcen Université d’Oran C.U.Khémis Méliana Université de Tlemcen Université de Mostaganem Président Encadreur Examinateur Examinateur Examinateur Examinateur Année Universitaire : 2009/2010 Remerciements Au terme de ces années de recherche, mes premiers remerciements s’adressent au professeur Abderrezak Benhabib, mon directeur de thèse qui m’a apporté un précieux soutien dans ce travail, en s’avérant toujours disponible et exigeant pour l’achèvement de ce travail. A vrai dire, le choix de ce thème lui revient en toute sincérité vu l’intérêt qu’il portait à l’enrichissement de la thématique celle de la pauvreté. Je remercie Mr Benhabib aussi pour son soutien et ses conseils, la confiance qu’il m’a accordée et la grande liberté qu’il m’a laissée dans la réalisation de ce travail. Certes, nous avons appris beaucoup de Mr Benhabib, en lui attestant le sens......

Words: 93765 - Pages: 376

Free Essay

Analyse Écnomique de La Crise Fiancière de 2008

...d’autres mots, est-ce que l’économie de marché est en péril, voire en « phase terminale »? Introduction : Historique et répercussion de la crise économique Il est important de comprendre que la crise économique est due en grande partie à la création des "subprimes" ou prêts hypothécaires à risque. Ce produit financier avait pour but d’aider les ménages pauvres à acquérir une propriété. Ils se présentaient sous forme de crédit avec des taux qui paraissaient, à première vue, très attirants. Le taux est relativement peu élevé, car les organismes prêteurs les ont revendus à des fonds d’investissement qui les ont disséqués et inclus dans un produit financier contenant d’autres actifs de crédit moins risqués. Les produits financiers contenaient, en majorité, des actifs à bas risques, qui rapportent peu, mais qui sont très sûrs. Il y avait aussi des produits plus risqués, qui étaient aussi plus financièrement intéressants. Finalement, une petite partie du produit était composée d’actifs de crédit très risqués dont faisaient partie les "subprimes". Ces produits financiers, appelés titres, ont été mis en circulation sur le marché financier, où les banques du monde entier y avaient accès. Durant la fin de l’année 2006, les taux d’intérêt subissent une augmentation brutale d’environ 4%. Cela a pour effet de pénaliser grandement les ménages qui avaient acheté leur propriété à l’aide des "subprimes". Ils ne sont plus capables d’effectuer leurs paiements et de rembourser leurs banques.......

Words: 1836 - Pages: 8

Free Essay

Analyse de Cas

...d’entreprises augmentent de plus en plus, mais elles ne se soldent pas toutes par des succès. En effet, des études ont démontré que c’est dans seulement un cas sur deux environ[1] que la transaction a réussi à créer de la valeur pour les deux sociétés en question. Entamer une fusion d’entreprise exige beaucoup de préparation, mais réussir la fusion une fois l’accord conclu est un défi continu pour les gestionnaires. Les entreprises dont les dirigeants sont incapables de relever ce défi risquent de «voir disparaître leur clientèle ou leur part de marché»[2], se trouver à nuire à l’exploitation et à l’évolution de l’organisation pour des années à venir, et voir même à la «dégradation du climat social, qui se traduit par de la démotivation, des tensions ou conflits internes, une hausse de l’absentéisme, etc., des dysfonctionnements divers tels qu’une baisse des performances (en terme de productivité ou de qualité)»[3]. Le cas de la fusion entre le cabinet comptable Gohier Brunelle, un cabinet québécois et Miller Wilder Sutherland, une firme ontarienne, est un exemple parfait d’une fusion incomplète, dont l’intégration des employés a été à peine commencée. Non seulement la culture de chacune ces deux entreprises est très différente, presque aucun effort n’a été fait par Miller Wilder Sutherland, la plus grosse des deux firmes, à s’adapter à la réalité de Gohier Brunelle. En conséquence, la domination de Gohier Brunelle par Miller Wilder Sutherland, fait que la plupart des......

Words: 3118 - Pages: 13

Free Essay

Les Influences de La Peur Sur La Consommation

...L’INFLUENCE DE LA PEUR SUR LA CONSOMMATION Mémoire réalisé par Adam Marion, El Alaoui Ghali Barcenilla Alexandre, Cauchy Lucile ainsi que Chen Ai Ti Hugo. Kedge Businness School 2014 Sommaire 1. Introduction...........................................................................................................................3 2. Revue de littérature...............................................................................................................5 2.1. Les émotions et la peur..........................................................................................5 2.1.1 Les différentes émotions pouvant suciter la peur.....................................7 2.1.2 L’ennui.....................................................................................................7 2.1.2.1 Définition du concept : L’ennui.................................................7 2.1.2.2 La perception de l’ennui dans le monde moderne.....................8 2.1.2.3 La peur de l’ennui......................................................................9 2.1.2.4 L’utilisation de la peur de l’ennui à des fins commerciales.......9 2.1.3 La solitude...............................................................................................12 2.1.3.1 Définitions du concept de la solitude........................................12 2.1.3.2 La peur de la solitude ............................................................

Words: 9281 - Pages: 38

Free Essay

Crise Des Subprimes

...Faillites des banques Crise de liquidité Marché interbancaire Saisie Dégradations des bilans des banques Perte de confiance Baisse du prix de l’immobilier Besoin de liquidité Dépréciation d’actifs Titrisation Risque de défaut de paiement Les banques ne se prêtent plus entre elles Autres institutions financières Hypothèque Crédit immobilier Banques commerciales Dilution des risques Opacité Décrivez le mécanisme de la crise des subprimes ? En quoi cette crise questionne les postulats sous-jacents au modèle libéral ? Postulats du modèle rationnel général : * Individualisme : le phénomène social est le produit d’actions et choix individuels * Compréhension : il existe une explication pour tout * Rationalité : il s’agit bien de choix rationnels, à condition de bien noter que la rationalité est contextuelle Postulats de la théorie des choix rationnels * Conséquentialisme : il apparaît clairement sur le schéma que ce postulat est à remettre en question * Les banques ont mis leurs actifs en péril * Les ménages américains sont ruinés * Egoïsme : OK * Maximisation : les acteurs du système ont certes cherché à maximiser leur bien être (ici, en augmentant leurs richesse système capitaliste). Mais le postulat de maximisation repose sur 2 conditions : * La nécessité d’une information parfaite : * Baisse du marché de l’immobilier * Phénomène d’opacité : on ne sait plus sur quoi reposent les créances et les titres. Ces...

Words: 240 - Pages: 1

Free Essay

Analyse de La Valeur

...INTRODUCTION L’un des objectifs fondamentaux d’une entreprise est de rechercher les moyens de maintenir, ou d’augmenter sa part de marché. Pour cela, il faut qu’elle améliore les performances de ses produits tout en éliminant les coûts inutiles dans le but d’obtenir un coût de revient le plus bas possible tout en proposant des services de qualité. L’analyse de la valeur est l’outil méthodologique qui permet de réaliser cet exploit. Tout entreprise qui définit ou réexamine sa politique industrielle analyse le marché, les clients potentiels, la concurrence, ses forces et ses faiblesses internes. Elle en déduit les besoins et par voie de conséquence des produits qu’elle devrait et ce qu’elle pourrait, sous certaines conditions, offrir aux utilisateurs. L’analyse de la valeur porte sur tous les produits au sens large du terme, c'est-à-dire qu’il ne représente pas seulement un objet, mais peut être aussi une prestation de service ou enfin un processus. Elle s’applique pratiquement à tout moment de la vie d’un produit, depuis l’idée que l’on en a avant de le créer jusqu’à son extinction. Les intervenants de l’analyse de la valeur sont la direction qui définit les objectifs de l’étude ; l’animateur qui anime, coordonne les travaux du groupe et informe également le décideur du déroulement de l’action et les groupes de travail qui ont pour rôle de produire durant les séances et en dehors. I. HISTORIQUE L’analyse de la valeur est une méthode née aux Etats-Unis juste à la fin......

Words: 1421 - Pages: 6

Free Essay

Economique Analyses

...spiegare il complesso ma interessante legame che unisce il macrosistema sistema impresa con il singolo individuo. Incontro n.5 : Codice etico d’impresa -Dott. Paola Lanzarini- La responsabilità sociale dell’impresa consiste nel contributo dell’impresa stessa al raggiungimento dello sviluppo sostenibile, inteso come lo sviluppo che soddisfa i bisogni del presente senza compromettere la possibile realizzazione dei bisogni delle generazioni future. Oggi dalla definizione di sviluppo sostenibile si puo’ derivare quella di “Codice etico d’impresa”, visto come un mezzo che garantisce la gestione equa ed efficace delle transazioni e delle relazioni umane, sostiene la reputazione dell’impresa in modo da creare fiducia verso l’esterno e all‘interno dell‘ambito lavorativo. Negli USA la redazione dei Codici Etici ha avuto una diffusione straordinaria, tanto che circa l’85% delle principali imprese del Paese ha adottato tale strumento. L’impulso è stato dato a partire dal 1991 quando il Governo degli Stati Uniti ha emanato delle norme specifiche (Federal Sentencing Commission Guidelines for Organizations) in materia di azioni criminali da parte delle imprese. Dopo la conferenza sulla terra e l’approssimarsi della fine delle fonti di energia (Rio de Janeiro 1992) è stata riproposta la questione sociale ed etica sull'impresa, con lo studio sul capitalismo sostenibile che ne ha dato un nuovo slancio. Il capitalismo sostenibile divide il capitale in diverse tipologie:......

Words: 4009 - Pages: 17