Free Essay

Crise Des Subprimes

In: Business and Management

Submitted By soukaina
Words 1159
Pages 5
Contexte général

Un environnement extrêmement volatile marqué par l’incertitude sur les évolutions probables à l’avenir Une crise internationale majeure :
 25.000 milliards de dollars engloutis dans la débâcle boursière,
 1.400 milliards de dollars de pertes dans les bilans bancaires dues aux dépréciations d’actifs,
 Un plan de sauvetage du système bancaire de 700 milliards de dollars aux USA (plan Paulson) alors que les créances douteuses s’élèvent à 60 000 milliards de dollars,
 Une recapitalisation des banques européennes de l’ordre de 550 milliards d’euros. Des crises financières de plus en plus rapprochées

L’élément déclencheur

La crise des subprimes est considérée comme l’élément déclencheur de la crise économique. Avec des mécanismes tels que: En 2003/2004 baisse des taux d’intérêts par la FED Distribution agressive de prêts Augmentation des achats immobiliers à crédits Nombreux prêts à risque : « Une maison prend toujours de la valeur » On assure le crédit grâce à l’hypothèque. Ces créances sont transformées en produits financiers. Ces produits financiers sont introduits en bourse et vendus à des investisseurs privés.

Pour attirer les investisseurs ces produits sont assurés. En 2006 ralentissement de la croissance du marché immobilier. Les hypothèques ne garantissent plus les emprunts. Les emprunts ne sont plus remboursés Les investisseurs s’affolent Les assurances n’ont pas les fonds pour couvrir les pertes

Profitant de taux historiquement bas, des ménages américains dont le profil de risque était élevé, ont afflué vers les prêts immobiliers. Les banques ont fait la supposition forte que le collatéral pris sur les ménages couvrait leur créance. Tant que le prix de l’immobilier augmentait, les banquiers ne voyaient pas de risque et n’envisageaient même pas un retournement de tendance ! Les crédits subprime ont ainsi fortement progressé. En 5 ans, ils ont augmenté à un rythme spectaculaire : de 10% en 2001, leur part dans le total des crédits est passée à 30% en 2006. Selon l'ancien président de la Réserve fédérale américaine, Alan GREENSPAN , tous les citoyens américains qui ont contracté un crédit immobilier se sont enrichis profitant du double effet de la baisse des taux et de la hausse de l’immobilier.
Pendant ce temps, pour répondre à leurs besoins de liquidités et pour se conformer aux règles prudentielles (ratio cooke), les banques ont cédé leurs portefeuilles de crédits subprime à d’autres institutions financières par la technique de la titrisation*. Transformés en titres, les subprime ont été introduits dans des fonds de portefeuille (SICAV, SICAF, banques, compagnies d’assurance, fonds commun de placement, fonds de pension, hedge funds) pour en doper les performances et ont été revendus à tous les établissements financiers.

Titrisation

La titrisation est une technique financière qui consiste à transférer à des investisseurs des actifs financiers tels que des créances (par exemple des factures émises non soldées, ou des prêts en cours), en transformant ces créances, par le passage à travers une société ad hoc, en titres financiers émis sur le marché des capitaux.

Du crédit subprime à la créance titrisée

L’amorce de la crise

Pressions inflationnistes à hausse des taux d’intérêts Insolvabilité des ménages à baisse de la demande de logement à Stagnation de l’immobilier Dévalorisation des crédits subprimes à contamination du système financier Crise des subprimes à crise financière mondiale

Avec les pressions inflationnistes observées en 2006 (tensions géopolitiques, prix du pétrole...), les banques centrales ont été contraintes de rehausser leurs taux d’intérêt. Une manoeuvre qui a renchéri le coût du crédit et des millions de ménages se sont retrouvés dans l’incapacité de rembourser leurs mensualités.
L’insolvabilité des ménages a entraîné la baisse de la demande de logements, l’arrêt de la hausse de l’immobilier américain puis sa baisse. Les logements ne pouvaient plus être revendus même après des décotes de 20% et 30%.
Les crédits subprime ont été complètement dévalorisés. Et comme ils ont été introduits, tels un virus, dans des montages financiers à travers le monde, tout le système financier s’est trouvé contaminé. Les banques les plus touchées ont été celles qui achetaient sur leur bilan. Elles accumulaient des créances qui se sont avérées douteuses en pensant qu’il s’agissait de placements rentables. Dans un premier stade, ces banques ont essayé de couvrir leurs pertes par des provisions, mais le problème s’est révélé beaucoup plus grave, la crise des subprimes s’est vite transformée en crise financière mondiale à partir de l’été 2007.

La généralisation de la crise dans le système

Crise de confiance entre les banques Incertitude des banques sur les engagements Ralentissement général des activités de banque Diminutions du nombre de prêts accordés Réticence quant à l’investissement Manque de confiance même à l’intérieur des banques
"Quand on voit qu'une banque refuse aujourd'hui de faire confiance à une autre banque, pourtant comparable en réputation, comment faire confiance à sa propre banque ?" Philippe Mabille

Des conséquences à l’échelle mondiale

La chute des banques mondiale Les banques les plus touchées Macquarie, australienne Bear Stearns, américaine HSBC, britannique IKB, allemande Coût effectif de la crise pour les banques 110 milliards de dollars en novembre 2007 188 milliards en mars 2008 250 milliards en avril 2008 400 milliards en juin 2008

Les marchés financiers: Effondrement des marchés le 18 juillet 2007 avec l’annonce de la chute de Bear Stearns. 9 aout accentuation de la crise avec le gel des 3 fonds monétaires dynamique de BNP Paribas. Début octobre, période noire pour la bourse. Le CAC40 chute de 1000 points soit 20%. La crise touche également le marché des matières premières à cause d’un manque de liquidité.

L’économie : La crise a plusieurs conséquences au niveau de l’économie: Baisse de moral dans les ménages et pour les chefs d’entreprises. Difficultés d’obtenir des crédits. Hausse des taux d’intérêt pour les emprunts. En décembre 2007 la BCE s’engage à fournir des prêts avec un taux d’intérêt de 4,21% pendant deux semaines. La réserve fédérale des Etats-Unis est obligée de baisser ses taux de 5,25% à 4,75% pour relancer l’économie.

Les conséquences profondes

Krach de toutes les bourses mondiales Crise de confiance généralisée (interbancaire, mais aussi des autres acteurs, comme en témoigne la chute des indices de confiance) Le crédit-crunch interbancaire, conséquence de la défiance des banques à se prêter entre elles se matérialise par des Spread de taux entre les taux directeurs des banques centrales et les taux interbancaires Ecartement des spread de taux entre les obligations émises par les états souverains de la zone euro => quelles conséquences à terme sûr Après la crise financière, la récession Un paysage bancaire destiner à être redessiné (rachat de Fortis par DEXIA, rapprochement de la Caisse d’Epargne et des Banques Populaires, Lloyd TSB rachète sa concurrente HBOS, JPMorgan prend le contrôle de sa concurrente Washington Mutual ... Des déficits et des dettes publiques appelés à gonfler

Conclusion

2 millions de familles ont perdus leurs foyers Depuis aout 2007, le secteur financier a perdu 325000 employés à 1,6 % de ses moyens humains mondialement à accroissement du chômage Le coût de la crise financière a été approximativement estimé par le FMI à 4000 milliards de dollars à 600 dollars par personne

Similar Documents

Free Essay

Single

...explications de la crise des subprimes 10/17/12 7:52 PM Tulipe Media Blog médias, agence, publicité 9 sites édités, 15 blogueurs, 7 clients depuis 2012 Accueil Publicité Services Portfolio Nous connaître Contact Résumé, définition et explications de la crise des subprimes Posté dans:Finance | By: David Galland | 18 septembre 2012 | 162 vues Accueil » Homepage » Finance » Résumé, définition et explications de la crise des subprimes Categories Annonces & Veille Blogging Buddypress Business Communication Corporate news Etudes Facebook Vous ne le saviez peut-être pas, mais pendant que vous étiez en train de vous « dorer la pilule » sur une plage, nous avons « célébré » le cinquième anniversaire de ce qui, espérons le, sera la pire crise économique du siècle. En effet, c’est le 9 août 2007 qu’éclatait, avec pertes et fracas, la bulle des « subprimes » aux Etats-Unis avec les conséquences que l’on connait. Cet Etats-Unis, anniversaire est une bonne occasion de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur, afin comprendre comment on en est arrivé là et surtout de voir ce qui a changé en cinq ans. Finance Graphisme Médias sociaux RH SEO Vie pro Wordpress Subprimes : définition et résumé Les subprimes c’est trop génial ! C’est sans doute ce qu’ont dû se dire les banques américaines au milieu de la décennie précédente. En effet, la croissance du marché de l’immobilier était tellement formidable que les institutions financières ont eu l’occasion de......

Words: 1914 - Pages: 8

Free Essay

Analyse Écnomique de La Crise Fiancière de 2008

...d’autres mots, est-ce que l’économie de marché est en péril, voire en « phase terminale »? Introduction : Historique et répercussion de la crise économique Il est important de comprendre que la crise économique est due en grande partie à la création des "subprimes" ou prêts hypothécaires à risque. Ce produit financier avait pour but d’aider les ménages pauvres à acquérir une propriété. Ils se présentaient sous forme de crédit avec des taux qui paraissaient, à première vue, très attirants. Le taux est relativement peu élevé, car les organismes prêteurs les ont revendus à des fonds d’investissement qui les ont disséqués et inclus dans un produit financier contenant d’autres actifs de crédit moins risqués. Les produits financiers contenaient, en majorité, des actifs à bas risques, qui rapportent peu, mais qui sont très sûrs. Il y avait aussi des produits plus risqués, qui étaient aussi plus financièrement intéressants. Finalement, une petite partie du produit était composée d’actifs de crédit très risqués dont faisaient partie les "subprimes". Ces produits financiers, appelés titres, ont été mis en circulation sur le marché financier, où les banques du monde entier y avaient accès. Durant la fin de l’année 2006, les taux d’intérêt subissent une augmentation brutale d’environ 4%. Cela a pour effet de pénaliser grandement les ménages qui avaient acheté leur propriété à l’aide des "subprimes". Ils ne sont plus capables d’effectuer leurs paiements et de rembourser leurs banques.......

Words: 1836 - Pages: 8

Free Essay

Sdfsfdsf

...d’autres mots, est-ce que l’économie de marché est en péril, voire en « phase terminale »? Introduction : Historique et répercussion de la crise économique Il est important de comprendre que la crise économique est due en grande partie à la création des "subprimes" ou prêts hypothécaires à risque. Ce produit financier avait pour but d’aider les ménages pauvres à acquérir une propriété. Ils se présentaient sous forme de crédit avec des taux qui paraissaient, à première vue, très attirants. Le taux est relativement peu élevé, car les organismes prêteurs les ont revendus à des fonds d’investissement qui les ont disséqués et inclus dans un produit financier contenant d’autres actifs de crédit moins risqués. Les produits financiers contenaient, en majorité, des actifs à bas risques, qui rapportent peu, mais qui sont très sûrs. Il y avait aussi des produits plus risqués, qui étaient aussi plus financièrement intéressants. Finalement, une petite partie du produit était composée d’actifs de crédit très risqués dont faisaient partie les "subprimes". Ces produits financiers, appelés titres, ont été mis en circulation sur le marché financier, où les banques du monde entier y avaient accès. Durant la fin de l’année 2006, les taux d’intérêt subissent une augmentation brutale d’environ 4%. Cela a pour effet de pénaliser grandement les ménages qui avaient acheté leur propriété à l’aide des "subprimes". Ils ne sont plus capables d’effectuer leurs paiements et de rembourser leurs banques.......

Words: 1802 - Pages: 8

Free Essay

The Ratings Agencies

...* Annexes Annexes I I. Grille de Notation des agences Moody's, Fitch et S&P I II. Principales acquisitions des trois grandes agences depuis 2000 II III. Accords de Bâle II - Pondération des actifs bancaires III IV. Grèce : Décisions des instances internationales et impact sur le taux à 10 ans IV V. Répartition des notations souverains par catégorie et par répartition géographique V VI. Evolution du Résultat Opérationnel des 3 grandes agences VI VII. Nombre d'émetteurs corporate notés par Moody's par catégories de note VII VIII. La crise de la dette expliquée aux nuls VIII IX. Les agences de notation decryptées XIV Grille de Notation des agences Moody's, Fitch et S&P Moody's | S&P | Fitch | | | Long Terme | Court Terme | Long Terme | Court Terme | Long Terme | Court Terme | Signification de la note | Catégories | Aaa | P-1 | AAA | A-1+ | AAA | F1+ | Prime | INVESTISSEMENT | Aa1 | | AA+ | | AA+ | | High Grade | | Aa2 | | AA | | AA | | | | Aa3 | | AA- | | AA- | | | | A1 | | A+ | A-1 | A+ | F1 | Upper Medium Grade | | A2 | | A | | A | | | | A3 | P-2 | A- | A-2 | A- | F2 | | | Baa1 | | BBB+ | | BBB+ | | Lower Medium Grade | | Baa2 | P-3 | BBB | A-3 | BBB | F3 | | | Baa3 | | BBB- | | BBB- | | | | Ba1 | / | BB+ | B | BB+ | B | Speculative | SPECULATIF | Ba2 | | BB | | BB | | | | Ba3 | | BB- | | BB- | | | | B1 | | B+ | | B+ | | Highly Speculative | | B2 | |...

Words: 2971 - Pages: 12

Free Essay

Analyse Finance

...   XI   Wen   03/02/2014   ANALYSE  DE  L’EVOLUTION  DES  PRINCIPAUX  POSTES  DE  BCE  ET  DE  FED     Introduction     Avec   la   croissance   américaine,   le   recul   du   chômage   et   le   calme   de   la   zone   euro   sous   l’ombre   de   la   crise   de   la   dette,   on   croyait   que   l’économie   mondiale   est   entrée   enfin   dans   la   convalescence.   L’impacte   de   la   crise   des   subprimes   s’est   détendu   et   des   mesures   efficaces   face   à   la   crise   de   l’euro   sont   aussi   mises   en   place,   cependant,   le   bilan   de   BCE   et   celui   de   FED   se   trouvent   dans   différents   niveaux   d’expansion.   La   BCE   s’adresse   au   refinancement   à   long   terme   et   aux   achats   des   créances,   pourtant,   la   FED   accentue   l’augmentation   des   titres   liquides   à   court   terme   et   des   créances.   Dans   ce   travail,   nous   allons   analyser   l’évolution   des   principaux   postes   de   BEC   et   de   FED   à   partir   de   leur   bilan   depuis  2005,  afin ......

Words: 1003 - Pages: 5

Free Essay

Monnaie Et Finance

...------------------------------------------------- Monnaie et finance I. Qu’est-ce que la monnaie ? A. Les fonctions de la monnaie John Hicks, économiste britannique du XXème siècle, Prix Nobel 1972, déclare : « la monnaie est ce qu’elle fait ». Ce que définit la monnaie, ce sont ses fonctions, définies par Aristote dans la Politique : * La monnaie est intermédiaire en échanges (elle permet les échanges). * La monnaie est étalon de valeur (on peut donner une valeur à un bien grâce à une quantité de monnaie : le prix). * La monnaie est réserve de valeur (on peut stocker la richesse sous forme monétaire). Selon Aristote, la monnaie va s’imposer car elle est plus efficace que le troc. Il explique cela en analysant la division du travail. Aristote pose une situation initiale où les familles vivent en autarcie (chacun consomme ce qu’il a produit), cela génère des problèmes économiques : la production de chaque famille doit égaler sa consommation. > Aristote introduit le troc entre les familles. Troc : échange marchand sans monnaie. Le troc crée aussi des difficultés économiques liées à la double coïncidence des besoins : pour réaliser des échanges, il faut trouver quelqu’un ayant des besoins symétriques (biens opposés, valeurs équivalentes). La monnaie s’impose car elle est plus efficace que le troc. Pour introduire une monnaie, il faut choisir une marchandise qui doit remplir trois conditions selon Aristote : * Elle doit posséder une valeur......

Words: 7514 - Pages: 31

Premium Essay

Spain Sub Prime Crisis

...Banking system reforms after the subprime crises Study case: Spain Author: | Supervisor: | | | Department of …………………………… January 2014 Abstract How did the Subprime Crisis, a small problem of U.S. financial markets, affect the entire global banking system? The aim of this paper is to analyze the effect of the subprime crisis on the banking sector in Europe, with a close attention on the case of Spain. Spain is currently facing the worst crisis ever experienced in its financial history, so it would be interesting to analyze what is the real situation of the banking sector and what will be the reforms that could lead to a consolidation of the financial systems. The strengths and weaknesses of the financial sector will be analyzed in order to see the changes needed to maintain its competitive position. The first part of the paper will briefly explain the subprime crisis, origins and impact on the financial world as new form of contagion. In the second chapter the consequences of the subprime crisis in the Spanish banking sector will be described. The last chapter of the thesis will present an analysis of the reforms made, using legal intervention. It will be concluded with a general point of view regarding the present situation of the Spanish banking system, the potential results of the current measures and the perspectives of new reforms. Contents 1 | Introduction | | 2 | Introducing the Subprime Crisis i. The subprime crisis: origins and......

Words: 7844 - Pages: 32

Free Essay

Finance

...La crise qui ébranle le système financier mondial depuis plus de dix-huit mois est-elle seulement le fruit empoisonné des innovations et de la dérèglementation des systèmes financiers de ces vingt dernières années ? Peut- elle conduire à une dépression aussi sévère que celle des années trente ? Une meilleure réglementation-surveillance des activités bancaires peut-elle suffire à restaurer la solidité et l’efficacité du système financier mondial au service d’une croissance retrouvée après les plans de relance gouvernementaux de l’activité économique ? Ou, plus fondamentalement, inaugure-t-elle une rupture brutale de la globalisation financière annonciatrice d’une montée des protectionnismes et des replis nationaux ? LA CRISE : UN MAL INSIDIEUX QUI COUVAIT DEPUIS LONGTEMPS, DE GRAVES SYMPTOMES NEGLIGES EN 2007, AVANT L’ERUPTION VIOLENTE DE 2008 On attribue la crise financière dite des « subprimes » aux crédits hypothécaires accordés à taux d’intérêt variables à des ménages américains peu solvables, pour financer l’acquisition de leur logement. Pourtant, ces crédits ne sont que le premier maillon d’une chaîne au long de laquelle on retrouve les principales innovations financières des vingt dernières années. En effet : - Ces crédits, souvent accordés par des organismes spécialisés, mais aussi des banques, sont ensuite titrisés, par le biais d’une structure ad hoc : un fonds commun de créance. En d’autres termes, ce crédit bancaire par nature illiquide et non......

Words: 4316 - Pages: 18

Free Essay

Rapport Bmce

...[pic] Remerciement et Dédicace Introduction 2 PARTIE N°1 : PRESENTATION GENERALE DE LA BMCI 1) Le secteur bancaire…..................................04 2) La crise financière mondiale et ses effets sur les banque.............05 3) Historique de la BMCI 09 4) La fiche technique de la BMCI 14 5) Organigramme de la BMCI en septembre 2008 15 6) Organigramme de l'agence BMCI TIZNIT 16 7) L'organisation des tâches 16 8) Les principaux produits commercialisés par la BMCI 17 PARTIE N°2 : DESCRIPTION DES DIFFERENTS TRAVAUX EFFECTUES 1) Service Caisse 26 2) Service Remises des chèques et LCN 29 3) Service Back Office 29 4) Service Clientèle 30 5) Les travaux de fin de journée 31 6) La gestion des chéquiers et des cartes 31 7) Autres travaux effectués 32 Conclusion 33 Index et bibliothèque 34 Annexes [pic] Tout d'abord, je tiens à remercier toute personne qui m'aidée de prés ou de loin, à réaliser ce modeste travail. Mes remerciements s'adressent spécialement à Mr. ARAJ Hassan, Directeur de l'agence BMCI TIZNIT, d'avoir accepter ma demande de stage, et à son soutien qui a contribué au bon déroulement de mon stage. J'aime également remercier à cette occasion, le personnel de l'agence qui m'a éclairés tout au long de la période de stage, à nommer en particulier : Ä Ä Mr. El Houssine BENDAHMOU Ä Mr. Mohamed Faissal IMARIREN Ä Mr. Khalid ARBANI Ä Mr. Abdellah ELMERABT Ä Mr. Mohamed ESSABIR Et mes profonds remerciements à mes chers formateurs : Ä Mme. Wafaa...

Words: 9933 - Pages: 40

Premium Essay

The Financial Crisis and Its Consequences on the German Financial System

...1 EGC Montauban Business School Bachelor degree THESIS THE FINANCIAL CRISIS AND ITS CONSEQUENCES ON THE GERMAN FINANCIAL SYSTEM Thesis presented by Florian DAVID Promotion Mulliez florian.david@egc-montauban.fr The 10th August 2009 2 Figures....................................................................................................................... 3 Introduction............................................................................................................... 4 1. The roots of the crisis ....................................................................................... 6 1.1 Macroeconomic situation.............................................................................. 7 1.2 The behaviour of the involved actors............................................................ 8 1.2.1 The approach of the borrowers ............................................................. 8 1.2.2 Banks and financial institutions ............................................................. 9 1.2.2.1 A new way to grant credits ............................................................. 9 1.2.2.2 A new way to earn money............................................................ 10 1.2.2.3 The emergence of new risks ........................................................ 10 1.2.3 Rating agencies .................................................................................. 11 1.2.4 Internal Audit .............................................

Words: 10204 - Pages: 41

Premium Essay

Lehman Brothers

...throughout the advanced market economies such as the US and the UK. The Financial crisis of 2007 is notably different from other crises we faced, for instance Anthony Herbst and Joseph Wu (2009) argued that ‘the financial crisis of this first decade of the 3rd millennium has features that make it both severe and somewhat intractable’. The crisis is argued to be not exogenous to our capitalist economic system, since it is intimately connected to financial innovation and de-regulation in financial markets. Furthermore, as Herbst and Wu (2009) advocate, ‘the current pandemic’ should be discussed in the light of ‘the political wrapper surrounding many aspects of it, and the threads running through it’. The economic situation and financial behaviour are always affected by political realm, so it is also necessary to consider political factors in evaluation of the crisis. General causes of this crisis are still being debated in the academic literature, and this paper aims to provide a relatively comprehensive outlook on the most common and empirically successful accounts of factors that contributed to the crisis. This report is organised as follows: part 1 provides a brief introduction to the current financial crisis; part 2 briefly evaluates the possible causes; part 3 examines whether insufficient regulation was the primary reason to all other listed causes of the crises and thus can be regarded as the primary cause of the recent collapse; part 4 concludes. Even though lax......

Words: 5859 - Pages: 24

Free Essay

Titrisation

...Historique de la titrisation La titrisation des actifs a débuté aux États-Unis dans les années 1970. Auparavant, les banques prêtaient à des clients et conservaient les portefeuilles de prêts jusqu'à l'échéance, en les finançant par les dépôts de leurs clients. L'envolée du crédit après la seconde guerre mondiale contraint les banques à trouver de nouvelles ressources, en particulier avec des débuts de titrisation, d'abord appliqués aux prêts immobiliers puis de plus en plus élargis à d'autres produits. En février 1970, le département américain au logement et au développement urbain effectue la première véritable titrisation sur des prêts immobiliers. Le marché se développa par l'ajout d'améliorations successives comme l'utilisation de Fonds commun de créance connu sous le nom de « Special Purpose Vehicle » (SPV) qui sont montés pour assurer une décorrélation de risque entre les risques portés par les titres issus de l'opération de titrisation et vendus aux investisseurs et les risques portés par l'établissement cédant les actifs sous-jacents de l'opération de titrisation. Cela a permis en 1985 la titrisation pour la première fois d'un actif autre qu'un portefeuille de crédits immobilières, des crédits pour l'achat de voiture en l'occurrence. L'opération de 1985 était une titrisation d'un montant de 60 millions de dollars effectuée par le Marine Midland BanK. En 1986, eut lieu la première titrisation d'un portefeuille de crédits de cartes bancaires, pour un montant......

Words: 3004 - Pages: 13

Premium Essay

Bakait

...Edited by Foxit Reader Copyright(C) by Foxit Software Company,2005-2007 For Evaluation Only. Fisher College of Business Working Paper Series Charles A. Dice Center for Research in Financial Economics Risk Management Failures: What Are They and When Do They Happen? René M. Stulz, Department of Finance, The Ohio State University, NBER, and ECGI Dice Center WP 2008-18 Fisher College of Business WP 2008-03-017 October 2008 This paper can be downloaded without charge from: http://www.ssrn.com/abstract=1278073 An index to the working paper in the Fisher College of Business Working Paper Series is located at: http://www.ssrn.com/link/Fisher-College-of-Business.html fisher.osu.edu Risk management failures: What are they and when do they happen? René Stulz* October 2008 Abstract A large loss is not evidence of a risk management failure because a large loss can happen even if risk management is flawless. I provide a typology of risk management failures and show how various types of risk management failures occur. Because of the limitations of past data in assessing the probability and the implications of a financial crisis, I conclude that financial institutions should use scenarios for credible financial crisis threats even if they perceive the probability of such events to be extremely small. * Reese Chair of Banking and Monetary Economics, Fisher College of Business, Ohio State University, NBER, and ECGI. I am grateful for assistance from Jérôme...

Words: 8558 - Pages: 35

Free Essay

Advanced Banking Credit Rating Agencies

...far from comprehensive information. The three bigs ratings are certainly part of these data and they do have major consequences on whether a company will invest in a certain country or on what terms will a bank lend capital to a given enterprise. If we go even further, we can see that credit ratings will have impact on a country’s fiscal and monetary policies, industries’ success or in many case failure, and through that, on people’s everyday life and economic well-being. Now that the concept of ratings are not so abstract, let’s take a look at how they relate to the financial crises. The 2007 credit crisis were caused by the overvaluation of structured securities in the US, namingly the subprime mortgages. In belief of constant real estate price growth, the credit rating agencies gave better ratings to subprime borrowers, thus the investors and issuers could maximise their profit on them. As the subprime borrowers could not meet their paying obligations and the real estate prices started to decline, these ratings proved to be...

Words: 3454 - Pages: 14

Free Essay

Managementdocs

...Les causes de la crise du capitalisme Déséquilibres macroéconomiques : L’interdépendance très forte des économies nationales et des places financières favorise l’occurrence de chocs « systémiques », c'est à dire que cette crise systematique découle directement de la logique interne du système capitaliste, directement de son fonctionnement normal, de ses propres fondements économiques. C'est aussi une crise qui concerne l'ensemble du système, et c'est une crise sans issue définitive tant que l'on ne touchera pas aux fondements mêmes du système, c'est à dire à la propriété privée du capital Ces chocs sont caractérisés par une contagion des déséquilibres, d’une part au sein de la sphère financière, et d’autre part de la sphère financière vers l’économie réelle ; les difficultés rencontrées par un acteur ou un marché financier dans un pays sont alors susceptibles de se propager à l’ensemble du système et menacer d’entraîner son effondrement. Dans le cadre de l’économie globalisée, les déséquilibres macroéconomiques peuvent créer une instabilité financière ; l’économie mondiale est ainsi marquée par l’ampleur des déséquilibres des paiements, entre le déficit de la balance courante américaine et les excédents dégagés par les Pays du Golfe Persique et l’Asie, qui en sont la contrepartie. Avec la mondialisation commerciale, tous les systèmes de production nationaux sont mis en concurrence par les firmes multinationales. Celles-ci peuvent choisir leurs lieux......

Words: 1533 - Pages: 7