Free Essay

Perspective Sur L'Islam En Suisse

In: Religion Topics

Submitted By sharafat
Words 1334
Pages 6
La Communauté Islamique Ahmadiyya est la plus anciènne communauté musulmane établie en Suisse depuis plus de 50 ans, avec la Mosquée Mahmud, la première mosquée officielle de Suisse.

La Communauté Islamique Ahmadiyya a été fondée en 1889 en Inde par Mirza Ghulam Ahmad (Que la paix soit sur lui), le Messie Promis de l'Islam.

La Communauté Islamique Ahmadiyya est la renaissance des valeurs spirituelles et morales de l'Islam. Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (Que la paix soit sur lui) proclama être le réformateur des derniers temps (le Messie et Imam Al-Mahdi), dont la venue fut prophétisée par le Saint Prophète Muhammad (que la Paix et les Louanges d'Allah soient sur lui).

Les enseignements du Messie Promis sont entièrement basés sur le Saint Coran et la Communauté Ahmadiyya est la personnification du message bienveillant de l'Islam, un Islam qui prône la paix, la fraternité globale et la soumission à la volonté de Dieu.

Afin de comprendre les vrais enseignements de l’Islam nous devons étudier le Saint Coran et voir ce qu’il dit, au lieu de les chercher dans les actions de certains groupes extrémistes qui ont reniés toute humanité.

La position de la Communauté Islamique Ahmadiyya sur les enseignements coraniques est que ceux-ci œuvrent pour promouvoir la paix. Il incombe de porter de message a tous les coins de la Terre.

Afin d’établir la paix. Dieu, le Tout-Puissant, dans le Saint Coran nous commande :

« Quiconque tuera une personne – à moins que ce ne soit parce que cette personne avait tué quelqu’un ou fomenté le désordre sur la terre – ce sera comme s’il avait tué l’humanité entière. » (Ch. 5 : v. 33)

Dans son exégèse de ce verset, le Fondateur de la Communauté Islamique Ahmadiyya, le Messie Promis, Hadrat Mirza Maasroor Ahmad (que la Paix soit sur lui), dit :

« Celui qui tue une personne injustement, ou qui tue quelqu’un qui n’était coupable d’aucune rébellion ni n’avait-il gravement perturbé la paix entre les gens ni encore n’avait-il fomenté des troubles sur la terre, ce sera comme s’il avait tué l’humanité entière. De ce verset, l’énormité de ce péché qu’est le meurtre est évidente.». Source: Chashma-é-Ma‘rifat, p. 23-24 : commentaire du Messie Promis vol.2 p.405.

Voilà donc le bel enseignement de l’Islam : le meurtre, ou le versement du sang innocent, équivaut au massacre de toute la race humaine ; c'est-à-dire que prendre une seule vie, c’est détruire des milliers de vies innocentes. Chacun peut imaginer sans difficulté la sentence qui serait prononcée contre celui qui est reconnu coupable du massacre de milliers de personnes. Le Messie Promis ajoute :

« Quiconque abandonne la bonté abandonne la religion. Le Saint Coran enseigne que si quelqu’un tue une personne sans raison légitime, ce sera comme s’il avait tué le monde entier. De même, je dis que si quelqu’un n’est pas bon envers son frère, c’est comme s’il avait été méchant envers le monde entier. ». Al-Hakam vol. 9 no. 15, 30 avril 1905 p. 2: Commentaire du Messie Promis, vol. 2, p. 405)

De ce verset, le Saint Fondateur de la Communauté Islamique Ahmadiyya tira une conclusion intéressante : les gens pensent que l’Islam est une religion extrémiste, mais cela s’avère être un malentendu de leur part. En fait, l’Islam dit que si vous maltraitez votre prochain, vous êtes d’ores et déjà l’une des causes de la destruction de la paix et de l’harmonie dans le monde. Lorsque vous devez être bienveillant dans vos interactions avec tout le monde et vous devez propager le message pacifique de l’Islam, comment pourrez-vous ne serait-ce que songer à tuer votre prochain ?

Le Saint Coran déclare : « Il ne doit pas y avoir de contrainte en religion. Assurément, le bien s’est distingué clairement du mal ; alors, quiconque refusera de se laisser guider par les transgresseurs et qui croira en Allah, aura assurément saisi une poignée solide et incassable. Et Allah est Celui Qui entend tout, l’Omniscient. » (Ch. 2, v. 257).

Le Fondateur de la Communauté Islamique Ahmadiyya, le Messie Promisas, écrit :

« Je ne sais où et de qui nos adversaires ont entendu que l’Islam fut propagé par l’épée. Dans le Saint Coran, Dieu dit qu’il n’y pas de contrainte dans la foi islamique. Qui donc a ordonné le recours à la contrainte ? Et quelles en furent les armes ? Quelles furent donc cette sincérité et cette foi chez ceux contraints à devenir musulmans qui les poussa, bien que n’étant qu’entre deux cents et trois cents hommes, à confronter une armée de plusieurs milliers ? Puis, étant devenus à leur tour des milliers, qu’ils infligent la défaite à des centaines de milliers ; et, qui plus est, qu’ils offrent leur gorge comme les agneaux du sacrifice pour sauver leur foi de l’ennemi, et qu’ils apposent le sceau de la véracité de leur foi avec l’encre de leur propre sang ; qu’ils soient si passionnés pour la propagation de l’Unicité de Dieu que, tels des réfugiés, ils acceptent de subir toutes sortes de souffrances pour atteindre les déserts du continent africain afin d’y propager l’Islam ; et qu’ils supportent toutes sortes d’épreuves pour atteindre la Chine – non pas en tant qu’envahisseurs mais en réfugiés – afin d’appeler le peuple chinois à l’Islam ? Soyez honnêtes : tout ceci est-il l’œuvre de gens contraints à devenir musulmans ? Tandis que les coeurs ne croient pas, les langues peuvent-elles croire ? Non, mais ce sont là les agissements de ceux dont les coeurs sont emplis de la lumière de la foi et dans lesquels il n’y a que Dieu, et rien d’autre que Dieu. »

Après le décès de Hadrat Mirza Ghulam Ahmad en 1908, plusieurs Califes ont pris les rênes de la Communauté Islamique Ahmadiyya successivement. Le Calife actuel de la communauté Ahmadiyya est Hadrat Mirza Masroor Ahmad. Il fut élu en 2003 et son titre officiel est Khalifatoul-Massih V.

Le Calife souhaite particulièrement qu'à travers le monde l'Islam soit perçu et compris pour ce qu'il est, à savoir une religion de paix et de réconciliation entre les peuples. Sa Sainteté a souligné à maintes reprises le fait que l'Islam rejette la violence sous n'importe quelle forme ou pour n'importe quelle raison que ce soit, car cela est complètement en contradiction avec l'Islam - dont la signification n'est rien d'autre que « la paix ».

La Communauté Islamique Ahmadiyya enseigne le vrai Islam dans toute sa pureté. L'Islam est une religion de Paix. C'est une religion qui répond aux exigences et aux défis de l'évolution du monde. L'Islam croit en la morale absolue et enjoint la justice et l'équité envers les amis aussi bien qu'envers les ennemis dans tous les domaines d'intérêt humain.

Les membres de la Communauté Islamique Ahmadiyya se chiffrent en millions. La Communauté existe aujourd'hui dans plus de 190 pays et sur tous les continents. Les membres de la Communauté sont respectueux de la loi, pacifiques, et travailleurs et ils poursuivent leurs actions charitables et bénévoles partout dans le monde.

Depuis sa création, notre mouvement a comme but d’enrayer la souffrance humaine dans le monde. Depuis plus de 50 ans, nous offrons nos services aux peuples les plus démunis de la planète, notamment en Afrique où nous avons des dizaines d’hôpitaux et d’établissements scolaires. La Communauté Ahmadiyya soutien l'ONG Humanity First dans ses œuvres caritatives ; celle-ci opère dans le monde entier, et a été reconnue par les Nations Unies pour ses contributions aux victimes des récents cataclysmes naturels.

C’est ainsi que par amour et des arguments solides, la Communauté Ahmadiyya lutte contre les idées extrémistes véhiculées par différents groupes islamiques qui donnent naissance au terrorisme et à la rébellion contre l’Etat, des idées que nous savons étrangères au message pur et noble de la religion de l’Islam. La Communauté Ahmadiyya fais tout pour enrayer les doctrines extrémistes qui affligent les pays. Pour cette raison, les membres de la Communauté Ahmadiyya deviennent parfois la cible d’attaques par des mouvements fanatiques du monde islamique qui n’ont aucun égard pour le message pacifique du vrai Islam.

Site Internet Français : http://www.islam-ahmadiyya.org/ et aussi http://www.ahmadiyya.ch

Similar Documents

Free Essay

Identité Québécoise Et Accommodements Raisonnables

...L'histoire, la culture et l'identité du Québec sont marquées, non seulement par la langue française, mais aussi par la tradition et la culture chrétiennes. Le respect et la promotion de cette identité remet en cause la pratique actuelle des "accommodements raisonnables". Cette thèse repose sur l'analyse de trois notions: la laïcité, l'intégration citoyenne et les droits de la personne. I - La culture et l'identité du Québec La notion de culture et d'identité Au sens social, par opposition à la culture personnelle (humaniste ou/et scientifique), la culture est cet ensemble de valeurs, de normes, de symboles, d'institutions et d'artéfacts qui caractérisent un groupe ou un peuple. Elle comprend donc de multiples aspects qu'il est opportun de détailler: langue, institutions, valeurs, paysage architectural, paysage artistique, toponymie, rythme du temps. La culture chrétienne Au Québec, cette culture et cette identité ont été forgées et restent largement marquées par la tradition judéo-chrétienne. Le fait est indéniable, en dépit des critiques que l'on peut faire à l'Église catholique. Les valeurs chrétiennes (ou les valeurs développées par le christianisme) sont devenues les valeurs communes dont on a oublié l'origine. C'est dire que tous les aspects de la culture, signalés précédemment, en portent la marque. L'ouverture au monde n'amoindrit nullement le besoin d'une identité nationale. II - La laïcité Notion On définit généralement la laïcité par deux éléments: la......

Words: 9535 - Pages: 39

Free Essay

Citations Historiques

...Jean-Paul Roig Citations historiques expliquées Des origines à nos jours E YROLLES PRATIQUE Citations historiques expliquées Des origines à nos jours Dans la même collection : π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π π Petite histoire de l’Inde, Alexandre Astier Comprendre l’hindouisme, Alexandre Astier Communiquer en arabe maghrébin, Yasmina Bassaïne et Dimitri Kijek QCM de culture générale, Pierre Biélande Le christianisme, Claude-Henry du Bord La philosophie tout simplement, Claude-Henry du Bord Comprendre la physique, Frédéric Borel Marx et le marxisme, Jean-Yves Calvez L’histoire de France tout simplement, Michelle Fayet QCM Histoire de France, Nathan Grigorieff Citations latines expliquées, Nathan Grigorieff Philo de base, Vladimir Grigorieff Religions du monde entier, Vladimir Grigorieff Les philosophies orientales, Vladimir Grigorieff Les mythologies tout simplement, Sabine Jourdain Découvrir la psychanalyse, Edith Lecourt Comprendre l’islam, Quentin Ludwig Comprendre le judaïsme, Quentin Ludwig Comprendre la kabbale, Quentin Ludwig Le bouddhisme, Quentin Ludwig Les religions, Quentin Ludwig La littérature française tout simplement, Nicole Masson Dictionnaire des symboles, Miguel Mennig Les mots-clés de la géographie, Madeleine Michaux Histoire du Moyen Âge, Madeleine Michaux Histoire de la Renaissance, Marie-Anne Michaux Citations philosophiques expliquées,......

Words: 48649 - Pages: 195

Free Essay

French

...Französisch – Vokabeln Basiswortschatz: Abschnitt 1 bis 10: Abschnitt 1 on homme (m) à raison de grand connaître quoi afin de pour, afin que, pour que un quel quelle, qui savoir l'enfant (m) trois une prendre être obligé cinq le néant que naviguer, aller en véhicule quatre pour, afin de et petit venir (25 Vokabeln) man Mensch; Mann à, je, zu groß kennen was damit, dass ein gewisser, einer, irgend einer, irgendwer, jemand; ein, eine, eins der, die, das; welcher, welche, welches; was für ein, welch; wer der, die, das; welcher, welche, welches; wer wissen Kind drei ein, eine, eins fassen, nehmen müssen, sollen fünf nichts dass; als fahren vier für, um, um zu und gering, klein kommen (25 Vokabeln) sein keiner, keine, keines; niemand wo; wohin zwei sechs darüber; da, dort Tag kein, nicht da, weil; denn enden, endigen Fett Basiswortschatz: Abschnitt 1 bis 10: Abschnitt 2 être personne où deux six y journée, jour non vu que, parce que, car, attendu que, puisque se terminer, prendre fin la graisse brun le peuple léger la Chinoise tenir manger, déjeuner le wagon s'appeler la guerre c'est-à-dire, soit le film le thé l'estomac (m) totalement Basiswortschatz: Abschnitt 1 bis 10: Abschnitt 3 pouvoir le décembre le Rhin quotidien, journalier l'Amérique du Sud (f) le pays c'est pourquoi fou à peine, ne ... guère le chat le lapin l'usine (f) la laine l'Angleterre (f) l'examen (m) la colère le caractère après embaucher la gazette le mai le trou l'épingle (f) déjà le mois......

Words: 32330 - Pages: 130