Free Essay

Polyscope

In: Other Topics

Submitted By anh93
Words 803
Pages 4
17 AVRIL AU 25 AOÛT // VOLUME 48, NUMÉRO 13

L Intérêt e sans

www.POLYSCOPE.QC.CA
L
’INTÉRÊT -lE POLYSCOPE
HEC MONTRÉAL

LE JOURNAL DES CLIENTS DE HEC MONTRÉAL

La transformation
HEC

en former con 1 session se Édito//

Plus de policiers dans notre université! L’équipe éditoriale du Sans
Intérêt est très inquiète devant les évènements qui ont secoués l’UQAM dans les dernières semaines. Voir les forces policières entrer dans une université et arrêter des étudiants tentant de faire respecter un mandat de grève nous a… inspirés! Depuis plusieurs années déjà j’ai des
Françis Lepage cauchemars à l’idée qu’un françis@lamatraquecestmavie.hec de mes cours soit annulé par un groupe de gauchisse en croisade. C’est pourquoi je propose ici de faire entrer quelques dizaines de policiers en habit anti-émeute au HEC. Vous me direz, « Y’en a pas de gauchisse ici, pourquoi on ferait ça? ». Eh bien on n’est jamais trop prudent! Quoi de plus rassurant, dans cette ville secouée par le fanatisme de dangereux agitateurs sociaux, que d’être entouré en permanence de doux et sympathiques agents de la paix en uniforme paramilitaire? Le rêve!
La paix d’esprit!

Je crois qu’il faut aller plus loin. Après tout, ne voulons-nous assister à nos cours pour des raisons d’apprentissage? Pas vraiment, on préfère écouter Les Dragons en streaming et stalker nos voisins sur Facebook. En fait, le réel but de nos cours, c’est de pouvoir assister à nos cours, soit de recevoir le produit pour lequel nous avons payé! L’apprentissage est sans doute un petit bonus pour les plus motivés. Certains affirment que l’université devrait faire de nous de meilleurs citoyens, mais cela est d’un ridicule consommé. Non, le but du cours c’est de pouvoir s’y pointer sans devoir traverser une ligne de gréviste.
C’est pourquoi je propose ici de remplacer tous les professeurs par des agents du SPVM. Voilà qui devrait garder les extrémistes à distance et me permettre de niaiser sur Tinder en paix.
La police oui, le changement social, très peu pour moi.

Le Sans Intérêt Économie
-Être pauvre, ça craint
-Le guide du bon riche

p.03
p.09

Le Sans Intérêt Technologie

-Ces technologies qui changent vraiment la face du monde p.04

Le Sans Intérêt social

-L’argent fait-il le bonheur?
p.05
-Expérience : une journée sans la carte de mon père p.06-07
-Se trouver un mari riche
p.12
-L’art d’ignorer les pauvres
p.13

Le Sans Intérêt étudiant

-Le jour de gloire est arrivé!
-Témoignage : ma journée à Polytechnique
-Les meilleures salles de bain du campus
-Courrier des lecteurs

Le Sans Intérêt mode
-Créations HEC
Le Sans Intérêt cuturel

-Controverse et poésie

p.08
p.14
p.15
p.19
p.16-17
p.18

CRÉDITS

Syndicat étudiant
Si les syndicats étudiants prétendent représenter les étudiants, il serait intéressant que l’on reconnaisse les vraies valeurs du HEC et de ses étudiants.
Les étudiants de l’Université de
Montréal ont quitté la FEUQ et tentent de nous embarquer dans une nouvelle fédération de chialeur gauchiste. C’est loin de représenter l’idéal que prônent les étudiants
Camille Chaudron du HEC, nous méritons mieux que camille@leCPQcestmavie.hec ça! C’est pour cette raison que je propose de joindre notre association étudiante au conseil du patronat du Québec.

SOMMAIRE

« Cap sur le développement économique pour tous, par tous et avec tous ». Voilà ce qu’on peut voir sur le site web du CPQ.
Cette phrase montre toute l’intelligence de l’association! Je sais que vous auriez préférez un slogan comme « Cap sur le développement économique pour nous, êtres élus qui sont allés à HEC », mais ce serait une erreur. En effet, il ne faut jamais sous estimer la valeur du marketing (la mise en marché, pour les membres de la gogauche). Pour ne pas se faire attaquer par les maudits communistes, il faut malheureusement ajouter les concepts de partage aux campagnes de pub. Vous le savez tous, quand on prend la population pour des imbéciles, elle se comporte comme des imbéciles. C’est la magie du marketing!
Bref, le CPQ semble ressembler à l’idéal de l’association pour les étudiants de HEC. Vive l’argent, vive l’argent, vive l’argent!
Dois-je vraiment en ajouter?

Mot d’adieu

Mot du dirlo

Mes chers followers, cet édito était mon dernier en tant que rédactrice en chef du meilleur journal étudiant du campus. J’ai eu beaucoup de plaisir à m’occuper de ce journal et je suis fière du travail accompli. Je laisse le journal dans les mains d’un ami,
Francis, qui amène avec lui compétence et controverse!

Mes chers followers, cette dernière édition de l’année 20142015 du Polyscope s’en donne à cœur-joie : après avoir parodié le Journal de Montréal, Ricardo, Playboy et La Presse, au tour de nos chers voisins de HEC de passer sous notre plume corrosive.
Stéréotypes, sophismes et mauvaise-foi sont au rendez-vous

Similar Documents

Premium Essay

The Censorship in American Film

...Kent Tsao RTVF 271 The censorship in American Film The earliest motion picture was initially exposed by a Californian Eadweard Muybridge around the year of 1875 with the bet of whether or not all four hooves of a horse are off the ground during racing, which the idea was further developed by a well known inventor Thomas Alva Edison and one of his employees William Kennedy Laurie Dickson, who was an electrical engineer and photographer. After a series of experiments on the mechanics and the film medium itself, Edison’s company, not only invented the devices that fundamentally change the world like telephone and electric and etc., but also introduced the first ever motion picture apparatus, Kinetograph, therefore “movies in America were born.” (Jon Lewis, American Film 10) The year was 1891, only 16 years apart from Eadweard Muybridge’s unintended discovery. Since then, the wind of motion pictures had been blew to European countries like Great Britain and France. 1895, two French people, Auguste and Louis Lumiere, as known as the Lumiere brothers first showcased the motion pictures using Cinematographe to general public thus declared the era of silent movies. Soon a year later, in 1896, Thomas Edison also showcased the motion pictures to the general public with Vitascope, the first time in America cinema history. After the success of nickelodeon parlors and other film houses, the early movies play a significant role of “emerging consumer culture, in which one paid......

Words: 712 - Pages: 3

Free Essay

Hollywood

...Hollywood is a district in Los Angeles, California, U.S.A., situated west-northwest of Downtown. Due to its fame and cultural identity as the historical center of movie studios and stars, the word "Hollywood" is often used as a metonym for the American film and television industry. Today much of the movie industry has dispersed into surrounding areas such as Burbank and the Westside, but significant ancillary industries (such as editing, effects, props, post-production, and lighting companies) remain in Hollywood. Many historic Hollywood theaters are used as venues to premiere major theatrical releases, and host the Academy Awards. It is a popular destination for nightlife and tourism, and home to the Walk of Fame. There is currently no official boundary of Hollywood (Los Angeles does not have official districts), but the 2002 secession movement and the current Neighborhood Council boundaries can serve as guides. There is a sign at the northeast corner of Fairfax Avenue and Melrose Avenue indicating that one is entering Hollywood. Generally, Hollywood's southern border follows Melrose Avenue from Vermont Avenue west to Fairfax Avenue. From there, the boundary continues north on Fairfax, wrapping east around the separate City of West Hollywood along Willoughby Avenue then wrapping around on La Brea and heads west along Fountain Avenue before turning north again on Laurel Canyon Boulevard into the Hollywood Hills. The eastern boundary follows Vermont Avenue north from......

Words: 2942 - Pages: 12