Free Essay

Bilan Alter Ego 4

In: Other Topics

Submitted By ximenacastanon
Words 2622
Pages 11
1. COMPRÉHENSION ÉCRITE
Vieux ? Moi, jamais
Un pur scandale. Je ne ferai plus jamais de marathon avec des types de 65 ans. Au début, tout va bien. Rien à signaler, vraiment. Vous inspirez, vous expirez, vous souriez aux filles. Votre maman vous a toujours dit que 40 ans, c’était l’âgé ou l’homme était à son top. Du coup, vous partez à petites foulées, le mollet tranquille et la cheville décontractée. Vous fendez l’air, vous avez en vous une confiance inébranlable. Vous courez, vous courez. Au milieu du parcours, vous sentez néanmoins quelque chose de liquide et de contrariant couler sur votre corps : mais oui, c’est de la sueur… et vous voilà assez vite dans l’état du ravioli vapeur. Vous redoutez le pire et le pire a bien lieu : voilà qu’une colonie de retraités vous double, tout sourire, quasiment sans effort. Ca y est, ils sont déjà devant vous, vous ne les reverrez plus. Un scandale, on vous dit. Avant, les choses étaient simples. Les vieux avaient des têtes de vieux. Aujourd’hui, comment voulez-vous vous y retrouver ? […] Le temps dure longtemps. On peut avoir aujourd’hui 90 ans et le cœur au ventre. « Lorsque j’arriverai a 115 ans, je demanderai des prolongations », aimait à dire le musicien Compay Segundo, mort à l’âge de 95 ans sans avoir jamais cessé de chanter. Nous sommes tous de passage, c’est entendu.
Mais nous voilà embarqués dans un voyage qui promet d’être de plus en plus long. Cette longévité devrait changer considérablement la donne. Récapitulons : vers 1900, l’espérance de vie à l’ouest dépassait à peine 45 ans. Aujourd’hui, elle approche une moyenne de 80 ans. C’est aussi la moyenne de 80 ans. C’est aussi la moyenne en France : 84 ans pour les femmes et 77 ans pour les hommes. Un record jamais atteint dans l’Hexagone […]
Nous ne vieillirons plus comme nos parents, c’est certain. Au-delà de la nôtre hygiène de vie, la révolution de la biologie moléculaire et de la nanomédicine – la technologie, à l’échelle du milliardième de mètre, appliquée à la médicine – a déjà commencé […] et en bricolant le génome d’un individu tous les dix ans, l’idée serait de remettre son horloge biologique « à zéro ». Et de vivre ainsi des milliers d’années.
On occulte néanmoins un problème majeur : le tube de dentifrice qu’on oublie de reboucher tous les soirs. Ou comment ne pas se disputer avec sa chérie pendant cinq mille ans. Être en pleine forme à l’âge de la retraite a déjà des conséquences sur la vie conjugale.
« On constate aujourd’hui une augmentation notable des divorces au troisième âge, remarque le sociologue Jean-Claude Kaufmann. Après trente ans de vie commune, les gens ont tendance à pense que leur conjoint est devenue leur alter ego alors qu’il existe toujours autant de divergences dans le couple. Il y a des face-à-face douloureux au moment des retraites ».
Vous me direz, toutes ces techniques, ça doit coûter bonbon. Et vous aurez raison. Le risque que se confirme dans les années à venir une médicine â deux vitesses est réel. D’un côté, une sorte d’homme bionique et bien informé dont l’espérance de vie serait très supérieur à celle d’un individu pauvre à la santé précaire car les différences économiques et sociales jouent un rôle majeur dans l’espérance de vie. […] Par ailleurs, la longévité pose d’autres problèmes : si les seniors sont de plus en plus nombreux et en bonne santé de surcroît, qui va payer leurs retraites, financées, comme on le sait, par les actifs ? […] Si tout le monde devient centenaire, peut-on imaginer que tout le monde soit rentier entre 65 et 100 ans ?
Au vrai, on n’a pas fini de s’interroger sur la vieillesse –et la vie- idéale dans un monde en plein bouleversement. Et pendant que l’homme aime religieusement sa santé, les industries tournent à grands coups de CO2 dans l’atmosphère. Homo sapiens réussira peut-être à dépasser spectaculairement sa condition individuelle mais il pourrait provoquer dans le même temps un réchauffement climatique irréversible. Étrange paradoxe. Étrange image que celle d’une Terre à l’agonie peuplée de vieillards en jogging. 1. Dans quelle circonstance particulière est née la réflexion d l’auteur sur la longévité ?
Dans un marathon ou il voit comme les personnes dans le troisième âge peuvent courir plus rapide que lui.

Relevez cinq mots qui évoquent cette circonstance. * vous inspirez, vous expirez / petites foulées / le mollet / la cheville / vous courez / au milieu du parcours… 2. 3. L’auteur de l’article donne des indications sur sa personnalité. Relevez-en trois.
Il est 40 ans, il est sportif et concerné sur la santé en comment les personnes peuvent vivre plus années avec une bonne qualité de vie.

4. Benoît Helme s’inquiète de la longévité croissante de l’individu. À partir de quelles données scientifiques renforce-t-il sa réflexion ?
Vers 1900, l’espérance de vie à l’ouest dépassait à peine 45 ans. Aujourd’hui, elle approche une moyenne de 80 ans. C’est aussi la moyenne de 80 ans. C’est aussi la moyenne en France : 84 ans pour les femmes et 77 ans pour les hommes.

5. Relevez les trois facteurs cités favorisant la longévité.
Nôtre hygiène de vie, la révolution de la biologie moléculaire et de la nanomédicine

6. Quelles sont, selon l’article les conséquences de l’allongement de la vie ? * une augmentation notable des divorces au troisième âge * le risque d’une médecine à deux vitesses avec une médecine pour les riches * si les seniors sont de plus en plus nombreux et en bonne santé de surcroît, qui va payer leurs retraites, financées.

7. Choisissez l’affirmation qui résume le paradoxe du dernier paragraphe.
Étrange image que celle d’une Terre à l’agonie peuplée de vieillards en jogging.
B. L’homme prend soin de sa santé mais pas de celle de la planète.

8. Trouvez quatre phrases qui justifient le titre de l’article. * Le temps dure longtemps. * On peut avoir aujourd’hui 90 ans et le cœur au ventre. * j’arriverai à 115 ans, je demanderai des prolongations. * un voyage qui promet d’être de plus en plus long * Et de vivre ainsi des milliers d’années.

9. Quel est le ton choisi par le journaliste pour présenter sa réflexion ? Justifiez votre réponse en relevant une phrase du texte.
B. Alarmiste
Homo sapiens réussira peut-être à dépasser spectaculairement sa condition individuelle mais il pourrait provoquer dans le même temps un réchauffement climatique irréversible.

10. Expliquez les expressions soulignées en vous aidant du contexte.

* On peut avoir aujourd’hui 90 ans et le cœur au ventre.
Avoir l’énergie et le courage. * Cette longévité devrait changer considérablement la donne.
Changer la situation de tous nôtres activités à cause de la longévité deux seniors. * Toutes ces techniques, ça doit coûter bonbon.
Les techniques coutent beaucoup d’argent.

2. EXPRESSION ÉCRITE
Présentez ce tableau. Quelles émotions suscite-t-il en vous ? Est-ce pour vous un exemple du « beau » ? Pour quoi ? Est-ce que la peinture est le mode d’expression artistique qui vous touche le plus ? Pour quoi ? (250 mots)

Les sons de la mer ont toujours touché les sens le plus profonds de tranquillité dans mon âme. Quand je veux le tableau d’Édouard Manet, Sur la Plage, il soudan me transport à mes voyages quand j’ai profité de la beauté des plages dans diffèrent scenarios, quelques gelé au hiver autres chaud au été, quelques au Toronto autres au Carthagène de Indiens. Mais tous le temps dans un environnement marqué par le désire d’une jeune fille amusée par ce paysage magnifique.

J’ai une liaison très spéciale avec la mer, peut-être parce que la Bolivie n’a le pas ou parce que la natation est le seul sport que je peux le faire bien. Autres me peuvent dire que c’est parce que je suis Aquarium, mais je ne crois pas en l’Astrologie. La première fois que j’expérimentais la mer était quand j’étais un bébé dans la plage de Mar de Plata au Argentine. Maintenant, je seulement peux percevoir ma heureusement a travers des photos qui montrent une petite fille souri en jouant à construire sa château de sable humide. Malheureusement tous mes mémoires ont disparu. Je me promis le visiter une fois de plus quelque jour. Mon deuxième rendez-vous avec elle passait à mes 21 ans au Pérou. J’ai nagé le plus loin que j’ai pu on luttant avec la force des vagues et senti nouvellement la sable sur mon peau comme un exfoliant naturel pour lui.

La plage peut évoquer beaucoup des sentiments dans la famille, amies et couples. Edouard Manet fait la connexion de la beauté de la plage avec la beauté de l’amour. Certainement, elle est une destination populaire par beaucoup de couples pour leur Lune de Miel. Peut-être, la lumière de la lune sur la mer rendre son amour grandir. Ils peuvent prendre des bains de soleil sur les plages de sable blanc, nager ou plonger dans ses eaux claires et étincelantes, faire des promenades sur le bord de la plage, profiter des exquisités plateau du mer avec un paysage romantique et faire la plongée avec un tuba pour s’émerveiller des belles couleurs des corail.

Malgré que la peinture ne soit pas l’expression artistique que me touche le plus, il y a des genres comme la peinture moderne qu’appelle mon attention. Je profite plus l’art que je peux expérimenter comme la musique que je peux chanter ou danser, l’sculpture que je peux toucher et sentir et bien sur la nourriture que je peux manger. Mais c’est que j’apprécie de la peinture est que je peux imaginer et connecter l’intention de l’artiste avec les mémoires de mon propre vie, alors je fais la peinture mienne. (433 mots)

3. COMPRÉHENSION ORALE

1. Quelle première question le journaliste a-t-il pu poser ? 2. Que se reproche Dominique Voynet ? 3. Quelles ont été ses premières références historiques ? 4. Sur quel ton a-t-elle choisi de répondre au journaliste ? 5. Quelle personne lui a donné le goût de l’histoire ? 6. Notez quatre qualificatifs décrivant cette personne. 7. Notez les deux fonctions que cette personne a occupées..

4. EXPRESSION ORALE

Le pouvoir de manager notre temps est le pouvoir de manager notre vie. En cherchant le bonheur, les hommes ont placé leur temps aux activités que lui donnera cette félicité. Quelques sociétés insistent sur le plaisir momentané plein des loisirs et temps libre par contre autres sociétés travaillent beaucoup on cherchant de la sécurité matérielle qui donnera des mieux opportunités pour ses êtres chères. Je trouve qu’une balance est importante on considérant l’amélioration de la race humaine dans tous les aspects.

Le travail est indispensable pour donner une société une bonne qualité de vie. Les travailleurs apportent leur connaissance aux entreprises pour donner des bonnes services aux habitants de leur communauté ou le monde. En échange, ils recevaient une salarie pour rencontrer directement les besoins – nourriture, vêtement, éducation, maison, transport - de ses progénitures. Le travail donne honneur et contribue à l’avance des découverts de nouvelles méthodes dans beaucoup de domaines. De la Révolution Industriel avec les engins à vapeur, on parle maintenant de la Révolution de Industrie 4.0 avec l’Internet des Choses ou la production sera plus flexible avec les engins manégé par les ordinateurs à travers d’une connexion d’internet. Les scientifiques travaillent en découvrant des nouvelles technologies et médicaments pour maximiser la qualité de vie des personnes. Si les personnes ne travaillant pas, on continuerait à l'âge de pierre. L’poussière n'aurait pas été inventé ni l’homme serait allé à la lune. L’internet n’serait pas se développé très rapidement. On peut voir maintenant comme les personnes autistiques peuvent se communiquer avec les tablets. Le travail dans quelques domaines grands la connaissance pour faire de la terre une mieux place à vivre.

Mais cette ambition pour être et avoir plus a fait beaucoup de nous des bourreaux de travail. Plusieurs des horaires dans le bureau nous a volé les temps avec notre famille et amis. On est brulé bientôt. Les articles de Forbes, un magazine électronique d’affaires, montrent que les personnes plus productive sont les quelles qui fassent temps pour se bien nourrir, s’exerciseur et construire des fortes relations sociaux. Personnages comme Bill Gates et Mark Zuckerberg ont pris beaucoup d’attention à ces aspects. Ils sont renouvelés chaque fois pour continuer plus énergisés à ses labours. Mark Zuckerberg a publié dans son page de Facebook cet an son objectif de faire d’exercice tous les matins.

La Physiologie montre que l’oisif peut provoquer la dépression parce qu’on ne sent pas utile pour notre société. Le travail a un rôle irremplaçable pour l’individu lui-même. Il le permettre de trouver sa passion et contribuer avec ses habilités à faire un monde plus intéressant à habiter. (432 mots)

Les enjeux de l’apprentissage du lexique des émotions : * être capable d’identifier les émotions de base * être capable de les nommer sur des images, des photos, dans des situations jouées et vécues * être capable de verbaliser les émotions * être capable de verbaliser son ressenti physiologique
Une émotion est un trouble passager intense (très fort), agréable ou désagréable, causé par une peur, une surprise, une joie, une colère… Lorsqu’on ressent une émotion, on est ému, troublé, touché…
Le vocabulaire de l’émotion : * La joie : la gaieté, être joyeux, ravi, fou de joie, se réjouir, rire, éclater de rire, sauter de joie, rayonner de bonheur…. * La tristesse : éprouver du chagrin, avoir de la peine, pleurer, fondre en larmes, sangloter, avoir la gorge nouée… * La colère : s’énerver, s’emporter, se fâcher, se mettre en colère, bouillir de colère, entrer dans une colère noire, enrager, rougir de colère, être furieux, être indigné, irritation, s’irriter … * La surprise : l’étonnement, la stupéfaction, être surpris, étonné, stupéfait, abasourdi, frappé de stupeur, rester sans voix, sursauter… * La peur : la crainte, la panique, l’effroi, la frayeur, l’inquiétude, inquiétant, terrible, horrible, paniqué, trembler, s’inquiéter, frissonner, être apeuré, angoissé, effrayé, épouvanté, terrifié, mort de peur, avoir la chair de poule…
Les expressions qui vont vous aider exprimer vos sentiments : * Timidité : Manquer d’audace, devenir rouge, sentir sa figure s’allumer comme un phare, ne plus savoir où se cacher. * Peur : Sentir ses pieds cloués au sol et vouloir se faire pousser des ailes, être agité par des frissons, claquer des dents. * Joie : Bondir, sauter, pleurer, être gai comme un pinson, heureux comme un roi au milieu de ses amis. * Tendresse : Entendre des mots doux, recevoir des câlins comme le petit oiseau blotti dans son nid. * Bonheur : Être heureux comme un poisson dans l’eau, barboter comme un bébé dans un bon bain bien chaud, n’avoir aucun souci.
Tableau des sentiments : Sentiment à exprimer | Nom commun | Adjectif Qualificatif | Verbe | L'amour | l'affection, l'amitié, l'ardeur, l'élan, la flamme, la passion, l'engouement | affectueux, aimé, ami, amoureux, ardent, avenant, chaleureux, charmant, exalté, passionné, séduisant | adorer, apprécier, bruler pour, être épris de , préférer, s'émouvoir, s'éprendre, tenir à, vénérer | La joie | l'allégresse, le contentement, l'enchantement, l'enthousiasme, la gaîté, le ravissement, la satisfaction, le plaisir | content, enchanté, enthousiaste, gai, heureux, joyeux, ravi, satisfait | être content, être joyeux, prendre plaisir, s'enthousiasmer pour, se satisfaire de | Le désir | l'attirance, l'avidité, le besoin, la concupiscence, la convoitise, l'envie | attiré, avide, concupiscent, envieux, jaloux, tenté | avoir envie, désirer, être jaloux, souhaiter | La surprise | l’ébahissement, l’étonnement, le saisissement, la stupéfaction, la stupeur | ébahi, étonné, saisi, stupéfait, surpris | être ébahi, être stupéfait, s’étonner | La haine | l’animosité, l’aversion, le dégout, l’inimitié, le ressentiment | ennemi, hostile, haineux, haïssable, insupportable, repoussant, répugnant | abhorrer, détester, être antipathique, exécrer, haïr, repousser | La tristesse | l’abattement, l’accablement, l’amertume, le chagrin, le désespoir, la douleur, la mélancolie, la nostalgie | abattu, accablé, affligé, attristé, déçu, désespéré, mélancolique, morose, nostalgique, pessimiste, triste | être abattu, être insupportable, souffrir | La colère | l’agressivité, le courroux, l’emportement, la fureur, l’indignation, l’irritation, le mécontentement, la rage | agressif, courroucé, emporté, excédé, furieux, indigné, irrité, mécontent | être agressif, s’emporter, s’énerver, s’indigner, s’irriter | La peur | l’angoisse, la crainte, l’effroi, l’épouvante, l’inquiétude, la terreur | angoissé, craintif, effrayé, épouvanté, froussard, inquiet, terrorisé | s’inquiéter, redouter, craindre, être angoissé |

Bilan

Similar Documents

Free Essay

Steve Jobs Biography

...Titre de l’édition originale STEVE JOBS : A BIOGRAPHY publiée par Simon & Schuster, Inc. Maquette de couverture : Bleu T Photo de couverture : Albert Watson © 2011 by Walter Isaacson Tous droits réservés. © 2011, éditions Jean-Claude Lattès pour la traduction française. Première édition novembre 2011. ISBN : 978-2-7096-3882-1 « Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent. » Publicité Apple « Think Different », 1997 Table des matières Les personnages Introduction : La genèse de ce livre 1- L’enfance : abandonné puis choisi 2- Un couple improbable : les deux Steve 3- Tout lâcher : harmonie, ouverture, détachement… 4- Atari et l’Inde : du zen et de l’art de concevoir des jeux 5- L’Apple I : allumage, démarrage, connexion 6- L’Apple II : l’aube d’une ère nouvelle 7- Chrisann et Lisa : celui qui a abandonné… 8- Xerox et Lisa : les interfaces graphiques 9- Passer en Bourse : vers la gloire et la fortune… 10- Le Mac est né : vous vouliez une révolution 11- Le champ de distorsion de la réalité : imposer ses propres règles du jeu 12- Le design : les vrais artistes simplifient 13- Fabriquer le Mac : le voyage est la récompense 14- Entrée en scène de Sculley : le défi Pepsi 15- Le lancement : changer le monde 16- Gates et Jobs : quand deux orbites se croisent 17- Icare : à monter trop haut… 18- NeXT : Prométhée délivré 19- Pixar : quand la technologie rencontre l’art 20- Un homme comme les......

Words: 233799 - Pages: 936